Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 15.06.2011 08h27
Discussion algéro-américaine sur les risques de prolifération d'armes en relation avec la crise libyenne

Une délégation américaine conduite par Mark Adams, haut conseiller au Bureau des affaires politiques et militaires auprès du département d´Etat, séjourne en Algérie du 12 au 14 juin, dans le cadre de consultations portant sur les risques de prolifération d´armes de tous types, en particulier l´armement spécialisé dans la sous-région, en relation avec la crise libyenne, ont rapporté mardi les quotidiens locaux El Watan et L'Expression.

Selon un communiqué de l´ambassade des Etats-Unis à Alger, cité mardi par El Watan et L'Expression, cette visite représente une nouvelle étape dans la coopération sécuritaire et antiterroriste croissante entre les Etats-Unis et l´Algérie.

Cette délégation composée de membres du département de la Défense et de la Sécurité intérieure s'est entretenue au cours de son séjour avec de hauts responsables algériens, à leur tête Kamel Rezag Bara, le conseiller du président algérien, selon le même communiqué.

Au menu de cette visite, qui intervient moins de quinze jours après celle effectuée par le commandant du commandement de l' Africom, Carter Ham, la crise libyenne et ses conséquences sur la sécurité dans la région.

Cette visite, qualifiée dans le communiqué de "nouvelle étape dans la coopération sécuritaire et antiterroriste croissante entre les Etats-Unis et l' Algérie", ont abouti à des "échanges d' analyses et d' informations sur la question sensible de la circulation d' armes ainsi qu' à une évaluation exhaustive du risque majeur de leur récupération par les groupes terroristes".

Le même communiqué a souligné qu' Alger a reçu depuis janvier trois importants émissaires américains chargés de la sécurité. Il s' agit du conseiller principal du président Barack Obama pour la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme, John Brennan, le coordonnateur de la lutte antiterroriste au département d' Etat, Daniel Benjamin, et enfin le commandant de l' Africom.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les présidents chinois et kazakh s'entretiennent du partenariat stratégique bilatéral
Des personnels de train embarquent pour des essais du TGV Beijing-Shanghai
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?