Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 14.06.2011 11h24
Les situations en Syrie et en Libye sont "différentes", dit la Maison Blanche

La Maison Blanche a déclaré que la situation en Syrie était différente de celle qui a poussé l'OTAN à intervenir militairement en Libye.

"Nous avions un mandat des Nations unies", a déclaré le porte- parole de la Maison Blanche Jay Carney lors d'un point presse à bord de l'Air Force One, en référence à la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU sur la Libye.

En Libye, il y avait une large coalition prête à participer à des mesures conçues pour éviter le "carnage immédiat" qui aurait eu lieu à Benghazi, et à appliquer un embargo sur les armes et une zone d'exclusion aérienne.

Interrogé pour savoir si les États-Unis avaient tenté de mobiliser des soutiens pour entreprendre des actions militaires contre la Syrie, M. Carney a évité la question, se contentant de réitérer la position déjà adoptée par l'administration Obama appelant le président syrien Bachar al-Assad à "mener la transition ou à quitter le pouvoir".

Il a appelé M. Assad à abandonner la violence et a vivement condamné les violences actuelles en Syrie.

"Comme nous l'avons fait ailleurs, nous appelons les dirigeants dans ce pays à adopter une politique non-violente et à entamer un dialogue politique pour que la population syrienne puisse pleinement participer à son gouvernement et à l'amélioration de son propre avenir", a dit M. Carney.

Source: CRI

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des personnels de train embarquent pour des essais du TGV Beijing-Shanghai
Le 2e satellite d'observation lunaire chinois Chang'e-2 pénètre dans l'espace extérieur
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?