Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 14.06.2011 09h24
La Russie inquiète du faible volume commercial avec le Nigeria

Le gouvernement russe déplore le faible volume commercial avec le Nigeria, accusant l'absence d'un cadre juridique pour soutenir l'Accord 2009 sur la promotion des investissements.

L'ambassadeur russe au Nigeria, Alexander Polyakov, a déclaré dimanche à Abuja que le volume commercial entre les deux pays s'élève à 110 millions de dollars américains.

La Russie exporte des métaux, des engrais et de l'huile vers le Nigeria, alors que le Nigeria exporte seulement des produits agricoles vers la Russie.

M. Polyakov est néanmoins convaincu que le volume commercial augmentera dès qu'un cadre juridique pour soutenir l'Accord sur la promotion des investissements sera en vigueur.

Le diplomate a également exprimé la volonté de son pays d'aider le Nigeria à développer ses centrales nucléaires.

"Nous avons un cadre pour proposer une assistance technique et établir la première centrale nucléaire nigériane", a-t-il déclaré aux journalistes.

M. Polyakov a expliqué qu'un tel projet nécessitera de la volonté politique au plus haut niveau de la part du Nigeria. Soulignant les relations cordiales bilatérales entre les deux pays, le diplomate a expliqué que la Russie avait augmenté le nombre de bourses proposées aux étudiants nigérians chaque année.

Les relations diplomatiques entre le Nigeria et la Russie remontent aux années 1960.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des personnels de train embarquent pour des essais du TGV Beijing-Shanghai
Le 2e satellite d'observation lunaire chinois Chang'e-2 pénètre dans l'espace extérieur
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?