Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 14.06.2011 08h40
Cameroun : 180 députés juniors formés au leadership et à la gestion des conflits

180 jeunes Camerounais membres du Parlement des enfants institué par les autorités du pays pour commémorer la Journée de l'enfant africain qui aura lieu le 16 juin à sa 21e édition, sont réunis lundi à Yaoundé pour un atelier de formation sur le leadership et la gestion des conflits, sous la houlette du ministère de la Jeunesse.
Avec pour thème « Tous ensemble pour des actions urgentes en faveur des enfants de la rue », le même que celui de la 21e Journée de l'enfant africain commémorative du massacre d'environ 500 jeunes garçons et filles lors d'une marche à Soweto en Afrique du Sud en 1976, cette initiative vise à inculquer aux députés juniors des valeurs destinées à faire d'eux des personnes responsables,capables d'impulser des actions de développement de la nation, selon le ministère de la Jeunesse.

« Nous avons besoin de leaders qui puissent conduire et entraîner les autres dans leur voie », a déclaré le ministre de la Jeunesse Adoum Garoua, expliquant aux 180 représentants de la jeunesse camerounaise qui s'adresseront, comme à l'accoutumée, aux élus de l'Assemblée nationale à travers leurs porte-parole, que « la finalité de cette action est de faire de chacun de vous un éducateur pour ses pairs, pour sa famille et pour la société ».

Agés de 9 à 17 ans, les députés juniors de la 13e édition du Parlement des enfants ont été appelés à « faire preuve d'une grande curiosité pour poser toutes les questions sur le phénomène des enfants de la rue » aux experts en leadership, en management et en gestion des conflits mis à contribution en vue de faire de ces jeunes des « modèles » au sein de leur communauté, pour la préservation de la paix au Cameroun.
Rampant, le phénomène des enfants de la rue attire sans cesse de nombreux jeunes, malgré les efforts du gouvernement pour y faire face. « Les causes de la persistance de ce phénomène sont liées principalement à la démission de la famille ou de la communauté à laquelle ils appartiennent », analyse le ministère de la Jeunesse.

Les députés juniors, issus des 10 régions camerounaises, sont ciblés pour une prise de conscience concourant à lutter efficacement contre ce fléau qui appelle des « stratégies pertinentes en vue d'apporter une réponse idoine », a précisé le ministre Adoum Garoua, en compagnie de ses collègues des Affaires sociale, Catherine Bakang Mbock, et de l'Education de base, Youssouf Adidja.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des personnels de train embarquent pour des essais du TGV Beijing-Shanghai
Le 2e satellite d'observation lunaire chinois Chang'e-2 pénètre dans l'espace extérieur
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?