Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 30.05.2011 08h40
Guinée: la 4ème édition du Salon de l'emploi, de la formation et de l'entreprenariat rural s'ouvrira le 13 juin

La 4ème édition du Salon de l'emploi, de la formation et de l'entreprenariat rural, baptisé SADE 2011, se tiendra du 13 juin au 3 juillet dans les quatre régions naturelles de la Guinée, a annoncé le président du Forum des jeunes de Guinée (FOJEG), Moustapha Naité.

Le SADE 2011 est destinée essentiellement à faire la promotion de l'emploi jeune et à tenir des sessions de formation en faveur des jeunes vivant dans le monde rural et à offrir des opportunités de stage et d'emploi aux diplômés ou non qui résident dans les collectivités décentralisées.

Le Salon sera organisé autour de huit pôles de métiers.

"Notre objectif est de créer cet espace de rencontre entre les jeunes et les potentiels employeurs, de créer au niveau des jeunes l'espoir", a indiqué le président du FOJEG, Moustapha Naité, lors d'une conférence de presse ce week-end.

Le Salon sera consacré à l'information et à la formation des jeunes aux métiers d'avenir, son objectif est de présenter au public les métiers et leurs secteurs d'activités qui recruteront en Guinée et dans la région, assure-t-on.

Le FOJEG est une coopérative de jeunes actifs de divers horizons. Il a pour mission de contribuer à l'émancipation socio-économique des jeunes, à travers l'accès à l'emploi et à la formation, et la promotion de l'entreprenariat.

Depuis sa création en 2006, le FOJEG a organisé trois éditions du SADE avec la participation de plus de 150 entreprises et près de 30 000 jeunes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
He Guoqiang appelle à des efforts pour développer de nouvelles industries de haute technologie
S'inspirer de l'expérience tirée de l'Expo universelle et des jeux asiatiques dans la lutte contre la corruption
Réflexions suscitées par l'actuel « engouement pour l'émigration »
La dispute pour le poste de directeur général du FMI et la réforme de l'ordre financier international
Alcool au volant : tout reste à faire (ou presque...)