Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.05.2011 16h37
Le Maroc sécurise l'approvisionnement du marché en blé tendre

Le gouvernement marocain a décidé d'adopter un prix référentiel de 290 DH (environ 30 dollars) le quintal, rendu moulin, pour le blé tendre au lieu de 280 DH/q lors de la précédente campagne agricole, a rapporté mercredi la presse locale.

Le gouvernement marocain prévoit aussi le maintien de la prime de magasinage de 2 DH /q par quinzaine à tous les achats de blé tendre de la récolte nationale 2011 et a décidé de proroger cette période de 15 jours supplémentaires jusqu'au 15 octobre 2011, pour donner largement le temps aux agriculteurs de choisir le meilleur moment de mettre leur production sur le marché.

Le gouvernement, qui avait réinstauré un droit de douane maximal de 135% sur le blé tendre importé à partir du 1er mai 2011, a décidé d' en faire de même pour le blé dur durant juin et juillet.

Selon le ministre marocain de l'Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, la campagne agricole 2010-2011 a été marquée par une production record de blé tendre s'élevant à 45 millions quintaux.

A fin février dernier, soit au terme du neuvième mois de la campagne de commercialisation 2010-2011, les importations cumulées de céréales du Maroc ont atteint près de 40,1 millions de quintaux (Mqx), en progression de 58% par rapport au même mois de la campagne précédente, principalement à cause du blé tendre, qui constitue près de la moitié de ces approvisionnements.

La répartition par pays d'origine montre que la France s'accapare à elle seule les deux tiers des importations marocaines en blé tendre et les trois quarts du blé dur proviennent du Canada, selon le dernier bulletin d'information de l'Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

En fait, d'après l'ONICL, ces mesures ont permis de renforcer les stocks de blé tendre disponibles au Maroc et de les ramener, à fin février 2011, à 12.8 millions de quintaux, soit l'équivalent de 3 mois et demi de besoins des minoteries industrielles.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'UE dépasse le Japon et devient la plus grande source d'importations de la Chine entre janvier et avril
Le président chinois promet de faciliter les investissements européens
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme