Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.05.2011 10h31
L'opposition libyenne dément avoir désigné un envoyé pour Moscou

L'opposition libyenne a déclaré mardi qu'elle n'avait jusqu'ici envoyé aucun émissaire en Russie, et a réaffirmé qu'elle ne négocierait aucun cessez-le-feu avec le gouvernement du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

Abdel-hafiz Ghoga, porte-parole du Conseil national de transition (CNT), organe de représentation de l'opposition libyenne, a indiqué à l'agence Xinhua que le CNT n'avait désigné aucun envoyé chargé de se rendre à Moscou. "Si quelqu'un de l'opposition se rend en Russie, il ne s'agit que d'une visite personnelle, la personne ne représente pas l'opposition", a affirmé M. Ghoga.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, avait déclaré plus tôt mardi avoir rencontré l'envoyé du gouvernement libyen, Mohammad Ahmed al-Sharif, et discuté avec lui d'un éventuel cessez-le-feu, en conformité avec la Résolution 1973 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

De son côté, M. Ghoga a déclaré qu'aucune proposition sur un éventuel cessez-le-feu ne serait négociée si un envoyé de l'opposition se rendait à Moscou.

Des émissaires venus de Benghazi, bastion de l'opposition libyenne, devaient arriver mercredi à Moscou, mais cette visite a été ajournée pour des "raisons techniques", avait déclaré lundi le chef de la diplomatie russe.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois promet de faciliter les investissements européens
Les eaux chinoises sont globalement saines (rapport gouvernemental)
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme