Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 17.05.2011 16h17
La Libye rejette la demande par la CPI d'un mandat d'arrêt contre Mouammar Kadhafi (porte-parole)

Le gouvernement libyen a récusé lundi la demande du procureur de la Cour pénale internationale (CPI) d'émettre un mandat d'arrêt à l'encontre du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

Le porte-parole du gouvernement, Moussa Ibrahim, a indiqué dans un communiqué que la CPI était "dépendante des informations fournies par la presse pour évaluer la situation en Libye".

La CPI a donc tiré des "conclusions incohérentes", a-t-il ajouté.

Le gouvernement libyen n'a jamais "ordonné de tuer des civils ou engagé de mercenaires contre son peuple", a-t-il souligné, appelant la communauté internationale à mener des enquêtes sur place.

Plus tôt lundi, Luis Moreno-Ocampo, procureur de la CPI, a demandé à la CPI d'émettre des mandats d'arrêt contre Mouammar Kadhafi, son fils Seif al-Islam ainsi que son beau-frère Abdallah al-Senoussi, chef des renseignements, pour crimes contre l'humanité commis en Libye.

Les preuves recueillies montrent que Mouammar Kadhafi a ordonné des attaques contre des civils innocents, avait déclaré M. Moreno-Ocampo à La Haye, où est basée la CPI.



Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois promet de faciliter les investissements européens
Les eaux chinoises sont globalement saines (rapport gouvernemental)
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme