Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 29.04.2011 13h15
L'ONU reconduit l'embargo sur les armes contre la Côte d'Ivoire

Le Conseil de sécurité de l'ONU a reconduit jeudi l'embargo sur les armes contre la Côte d'Ivoire et renouvelé les mesures d'interdiction de voyager et le gel des avoirs financiers de certaines personnalités politiques ivoiriennes dont l'ancien président Laurent Gbagbo.

Selon une résolution adoptée à l'unanimité, le Conseil de sécurité a prorogé jusqu'au 30 avril 2012 "les mesures concernant les armes, les opérations financières et les voyages" imposées par des résolutions adoptées en 2004, en 2010 et en 2011, ainsi que l'interdiction faite à tout Etat d'importer des diamants bruts provenant de la Côte d'Ivoire imposés en 2005.

Aux termes de la résolution, le Conseil de sécurité a décidé d' examiner ces mesures "à la lumière des progrès accomplis dans la stabilisation de la situation sur l'ensemble du territoire, la tenue d'élections législatives et la mise en oeuvre des principales étapes du processus de paix", au plus tard le 30 avril 2012.

Il a aussi décide de procéder à un examen à mi-parcours des mesures prorogées, au plus tard le 31 octobre 2011, "en vue éventuellement de modifier, de lever ou de maintenir, avant l' échéance du 30 avril 2012, en partie ou dans sa totalité, le régime des sanctions, en fonction des progrès qui auront été accomplis dans le processus de paix, ainsi que des faits nouveaux concernant les violations des droits de l'homme et les élections législatives".

Le représentant permanent de la Côte d'Ivoire, Youssoufou Bamba, estime que les mesures de sanctions sont nécessaires, notamment pour consolider la fin de l'état de belligérance en Côte d'Ivoire.

"La résolution de ce jour, qui exhorte de la façon la plus claire possible les combattants armés illégaux à déposer les armes, devrait contribuer notablement au retour de la paix et de la sécurité en Côte d'Ivoire", a-t-il ajouté.

Le représentant permanent de la Côte d'Ivoire auprès des Nations Unies a signalé que la restauration de l'ordre public et de la sécurité était au premier rang des préoccupations du président ivoirien Alassane Ouattara.

A propos de la réconciliation nationale, M. Bamba a fait savoir que M. Ouattara avait décidé de mettre sur pied, dans les semaines à venir, une commission "Vérité et Réconciliation".





Source: xinhua

Commentaire
Désiré Tagro est sur la liste des proches de Gbagbo sanctionnés par l'Onu. Sa sanction a é...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Tout le monde ne croit pas que Ben Laden est vraiment mort
La population chinoise a atteint 1,3397 milliard d'habitants en 2010 (recensement)
Les Etats-Unis vont créer une nouvelle situation au Moyen-Orient
Fin de la partie pour Ben Laden
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?