Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 27.04.2011 08h57
L'OTAN dément avoir tenté de tuer Kadhafi

Le commandant des opérations militaires de l'OTAN en Libye a démenti mardi que les bombardements de l'immeuble du président libyen Mouammar Kadhafi par l'alliance étaient une tentative d'assassinat.

"Ce n'est pas un changement de régime. Il s'agit de mettre un terme à la violence contre la population ... en arrêtant et en empêchant les nœuds de commandement et de contrôle, lieux où les ordres sont donnés aux troupes d'attaquer la population civile", a indiqué le général de corps d'armée Charles Bouchard lors d'une visioconférence depuis Naples, en Italie.

"Il (Kadhafi, ndlr) n'était pas dans la salle lorsque la bombe est tombée sur le bâtiment. Nous l'avons vu à la télévision le jour d'après", a indiqué le général Bouchard, ajoutant que l'attaque ne visait que "les noeuds de commandement et de contrôle, non les individus".

Dans un communiqué, l'alliance a décrit l'attaque lundi matin comme une frappe de précision sur un centre de communication, "qui était utilisé pour coordonner les attaques contre les civils".

Toutefois, Moussa Ibrahim, porte-parole du gouvernement libyen, a affirmé que le bombardement était une tentative d'assassinat contre le dirigeant libyen.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine aura sa propre station spatiale en 2020
Des dirigeants chinois assistent à la célébration du centenaire de l'Université Tsinghua
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde