Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 12.04.2011 10h47
Egypte : arrestation de l'ancien secrétaire général du Parti démocratique national

L'ancien secrétaire général du Parti démocratique national (PDN) d'Egypte Safwat el-Sherif, accusé de corruption, a été placé en détention lundi pour 15 jours, ont rapporté des médias officiels égyptiens.

La décision a été prise à l'issue d'un interrogatoire de 12 heures avec M. Sherif, a rapporté l'agence de presse égyptienne MENA.

M. Sherif, qui était président de la chambre haute du Parlement égyptien, a été un allié important de l'ancien président égyptien Hosni Moubarak, qui a été chassé du pouvoir le 11 février par le mouvement de protestation populaire. Les procureurs ont décidé récemment d'interdire à M. Sherif et à d'autres figures importantes du régime Moubarak de quitter le pays.

M. Sherif a été pendant plus de 20 ans ministre de l'Information, avant de devenir le président de la chambre haute du Parlement égyptien. Il a quitté ses fonctions de secrétaire général du PDN début février, suite à la vague de manifestations anti-Moubarak.

Le procureur général égyptien Abdel-Meguid Mahmoud a décidé dimanche de convoquer l'ancien président Moubarak et ses deux fils pour usage de la violence contre les manifestants durant le mouvement de protestation.

Dans son premier discours prononcé depuis son départ du pouvoir le 11 février, dans un enregistrement diffusé dimanche par la chaîne de télévision pan-arabe Al-Arabiya, M. Moubarak a déclaré qu'il ferait valoir ses droits devant la justice pour défendre sa "réputation". Il a affirmé que lui et sa famille acceptaient toutes les mesures qui seront prises pour rendre publique la situation de leurs comptes bancaires à l'étranger.


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine lance son 8e satellite pour son réseau de navigation international
La Chine s'engage à garantir la transparence des informations lors des urgences environnementales
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers
La Chine et l'Inde, moteurs de la croissance asiatique
Nicolas Sarkozy cherche à atténuer le rôle de la France dans la guerre contre la Libye
La Boîte de Pandore a été ouverte en Libye