Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 31.03.2011 08h24
Bénin/élection présidentielle : Boni Yayi déclaré définitivement élu dès le premier tour

La Cour constitutionnelle du Bénin a confirmé définitivement, mercredi matin, les résultats provisoires du premier tour de l'élection présidentielle qu'elle avait proclamés le 20 mars dernier, déclarant vainqueur le chef de l'Etat sortant, Boni Yayi, avec 53,14 % des suffrages exprimés.

Après l'examen de trois recours formés contre les résultats provisoires, dont celle du candidat de la principale coalition, Me Adrien Houngbédji, venu en seconde position, avec quelque 35 % des suffrages, la Cour constitutionnelle a estimé que les irrégularités relevées étaient déjà pris en compte par elle avant la proclamation des résultats provisoires. Elle a rejeté les autres griefs, environ seize, soulevés par les requérants.

La Cour constitutionnelle n'a modifié aucun élément des résultats provisoires qu'elle a proclamés le 20 mars dernier.

Les résultats ainsi proclamés par la haute juridiction sont sans recours. Et le président élu sera investi le 6 avril prochain. Depuis l'avènement du renouveau démocratique au Bénin, en 1990, c'est la première fois qu'un candidat remporte l'élection présidentielle dès le premier tour.

Me Adrien Houngbédji a contesté les résultats provisoires et s'est déclaré vainqueur de l'élection.

Un front regroupant huit des quatorze candidats en lice s'est également constitué et rejette ces résultats, dénonçant l'exclusion de centaines de milliers d'électeurs du droit de vote, des fraudes massives, notamment l'utilisation de faux bulletins de vote, de création bureaux de vote fictifs et la livraison à la Céna de camions d'enveloppes de dépouillement hors délai et non scellés. Ce front est dirigé par Abdoulaye Bio Tchané arrivé en troisième position avec plus de 6% des suffrages.

Plusieurs manifestations de l'opposition ont été enregistrées dans les grandes villes du pays, notamment à Cotonou et à Porto-Novo. Des manifestants ont été interpellés et jugés, mais libérés pour "insuffisance de preuve".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?