Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 21.03.2011 07h50
La Libye frappée par le premier round des attaques militaires occidentales

Au moins 48 personnes auraient été tuées et 150 autres blessées en Libye dans le premier round des raids aériens dirigés par des pays occidentaux, qui a débuté samedi, alors que les tirs de DCA ont continué à Tripoli dimanche matin, des avions de combat survolant la ville.

Après les raids aériens, le ministère libyen des Affaires étrangères a déclaré samedi qu'il considérait comme invalide la résolution 1973 du Conseil de sécurité de l'ONU qui autorise une zone d'exclusion aérienne au-dessus du pays et a demandé une réunion d'urgence du Conseil de sécurité.

La Libye "a le droit d'utiliser son aviation civile et militaire pour se défendre après la violation par la France de la zone d'exclusion aérienne", a indiqué le ministère libyen des Affaires étrangères dans une déclaration publiée dans la nuit de samedi à dimanche.

Cependant, le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, dans un discours radiodiffusé, a appelé les Libyens à "lutter contre l'agression", disant qu'il ouvrirait les dépôts d'armes pour équiper les civils afin de défendre l'indépendance du pays.

ACTIONS MILITAIRES

Les dirigeants des principales puissances occidentales, la France, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, ont annoncé samedi lors de leur sommet à Paris le début de l'action militaire contre les forces gouvernementales de Libye.

La décision intervient après que les forces gouvernementales de ce pays d'Afrique du Nord aient attaqué le fief des rebelles de Benghazi samedi matin.

Des avions de combat français ont attaqué un site de défense aérienne à Tajura, situé à quelque 10 km de Tripoli, et ont détruit plusieurs véhicules blindés des troupes gouvernementales de Libye près de Benghazi, le dernier bastion rebelle, samedi soir.

Les raids aériens, lancé samedi après-midi par les avions de combat français Rafale et Mirage 2000, constituent la première opération militaire étrangère en Libye depuis l'adoption de la résolution 1973.

Selon le colonel Thierry Burkhard, le porte-parole de l'état major des armées, le premier raid aérien a pris pour cible un véhicule censé appartenir aux troupes gouvernementales à 17h45 heure de Paris (16h45 GMT).

Le colonel Burkhard a nié les informations selon lesquelles un des avions français participant aux opérations en Libye avait été abattu samedi.

"Nous démentons [cela], tous les avions qui sont partis aujourd'hui sont rentres", a indiqué M. Burkhard cité par la presse locale.

Les Etats-Unis ont tiré samedi les missiles de croisière Tomahawk à partir de navires de guerre et de sous-marins déployés en Méditerranée, comme le président américain Barack Obama, qui est en visite au Brésil, a annoncé samedi que les Etats-Unis ont lancé l'action militaire limitée contre la Libye.

M. Obama a souligné que l'usage de force n'était pas son "premier choix" ni un choix qu'il a fait légèrement. "Dans cet effort, les Etats-Unis agissent avec la coalition", qui s'est engagée à renforcer la résolution de l'ONU appelant à la protection du peuple libyen, a-t-il ajouté.

Les raids aériens américains ont ciblé les sites de défense aérienne le long de la côte libyenne et les sites situés aux environs de Tripoli, capitale libyenne et la région ouest de Misrata.

Le Premier ministre britannique David Cameron a confirmé samedi soir que les forces britanniques étaient en action au-dessus de Libye, notant qu'elles avaient "fait ce qui est nécessaire, légal et correct".

Cependant, la Norvège a aussi promis d'envoyer six avions de combat F16 pour prendre part aux opérations militaires contre la Libye.

Selon les reportages, plus de 100 pilotes et d'autre personnel sont prêts pour les opérations militaires en Libye. Les avions de combat décolleront au début de la semaine prochaine et seront basés en Sicile.

Le Premier ministre espagnol Jose Luis Rodriguez Zapatero a aussi confirmé samedi que son pays enverrait quatre avions de combat F-18 pour rejoindre opération en Libye.


[1] [2]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : le ministère du Commerce assure un approvisionnement suffisant en sel
La Chine alloue 35 milliards de yuans pour la construction de H.L.M.
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?
Quels avantages le 12e plan quinquennal pourra-t-il apporter aux habitants ?
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?
On ne construira pas l'équité sociale avec des troubles
Priorité à la prospérité de la population