Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.03.2011 10h46
La FAO examine avec les pays d'Afrique de l'Est les moyens de faire face à la hausse des prix alimentaires

L'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) en partenariat avec l'Union africaine (UA) ont démarré jeudi à Addis Abeba un séminaire destiné à permettre aux pays d'Afrique de l'Est de prendre des décisions informées sur la manière de répondre aux problèmes des prix élevés des aliments.

Le séminaire de haut niveau de deux jours au Centre de conférence de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) à Addis-Abeba, en Ethiopie, fait partie d'une série de séminaires de la FAO organisés à partir de mars à juin 2011 dans le monde entier pour aider les gouvernements à prendre des décisions éclairées pour faire face aux prix élevés des denrées alimentaires, selon la FAO.

L'organisation a également indiqué que les séminaires visent à sensibiliser sur les différentes options de politique et concevoir des mesures immédiates spécifiques à chaque pays pour répondre à la hausse des prix des denrées alimentaires.

S'exprimant à l'ouverture du séminaire, Castro Camarada, coordonnateur de la FAO en Afrique de l'Est, a déclaré que la tendance sur les prix des denrées alimentaires de base dans les marchés internationaux est un sujet de préoccupation pour la FAO car elle augmente le risque de la répétition de la crise alimentaire en 2007/2008.

David Phiri, chef du Service d'appui à la politique d' assistance de la FAO, a déclaré que la plus grande partie de la population touchée par la crise alimentaire en 2007/ 2008 se trouvait en Afrique, et qu'il fallait prendre des mesures immédiates pour traiter les questions liées aux prix des aliments afin de ne pas se retrouver dans des ennuis similaires à nouveau .

Abebe Haile-Gebriel, directeur de la Commission de l'UA pour l'Economie rurale et l'Agriculture, a salué le geste de la FAO de prendre l'initiative d'organiser ce séminaire sur les actions politiques et les programmes pour répondre aux prix élevés des denrées alimentaires en Afrique de l'Est.

Selon le communiqué de la FAO, des représentants des ministères concernés, à savoir l'agriculture, le commerce et les finances des huit pays d'Afrique de l'Est, des représentants des organisations d'agriculteurs et autres parties prenantes, y compris le secteur privé, les organismes régionaux et les partenaires au développement assisteront au séminaire .

Les participants devraient échanger leurs expériences de la dernière crise des prix des denrées alimentaires en 2007/2008, et mieux appréhender les avantages et les inconvénients des diverses mesures de politique tracée dans le Guide pour la politique et les actions programmatiques au niveau national pour aborder les prix élevés des aliments » récemment actualisé.

Abraham Tekeste, ministre d'Etat éthiopien des Finances et du Développement économique, a déclaré que l'Ethiopie n'échappe pas à la hausse des prix des aliments dans le monde qui provoque la montée des cours du riz, maïs, et du blé, aliments de base dans les régimes alimentaires africains.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine alloue 35 milliards de yuans pour la construction de H.L.M.
Le président chinois souligne l'importance de l'innovation technologique face à la compétition globale
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?
Quels avantages le 12e plan quinquennal pourra-t-il apporter aux habitants ?
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?
On ne construira pas l'équité sociale avec des troubles
Priorité à la prospérité de la population