Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 03.03.2011 10h49
Lutte antiterroriste: première réunion jeudi du groupe de contact algéro-américain

Le groupe de contact bilatéral de coopération algéro-américain dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et les questions de sécurité connexes tiendra jeudi sa première réunion à Alger, a rapporté mercredi l'agence de presse APS.

Ce mécanisme, à caractère informel, a été mis en place pour structurer le dialogue et la concertation entre l'Algérie et les Etats-Unis sur l'ensemble des questions liées à la lutte contre le terrorisme transnational et, également, pour "dégager des modalités en vue d'approfondir la coopération bilatérale dans ses dimensions multiples qu'elles soient politique, diplomatique, judiciaire, financière, opérationnelle et d'assistance technique", a précisé la même source.

Lors de cette première réunion, qui prendra fin vendredi, les deux parties doivent procéder à une évaluation et à un échange d'analyses et d'informations sur l'évolution de la lutte antiterroriste dans les deux pays et sa projection sur leur environnement régional et international.

Elles auront également l'opportunité de développer certaines questions débattues au sein des instances des Nations unies dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie mondiale de l'ONU de lutte contre le terrorisme.

Kamel Rezag Bara, conseiller auprès du président algérien, et l'ambassadeur américain, Daniel Benjamin, coordonnateur pour la lutte antiterroriste au département d'Etat américain, coprésideront les travaux de la rencontre qui sera sanctionnée par la signature d'un procès-verbal, selon le groupe de contact.

Depuis un an, des officiels de haut rang des Etats-Unis ont effectué des visites en Algérie, pour discuter de la lutte antiterroriste et de la coopération militaire et diplomatique.

Le commandant du commandement militaire des Etats-Unis pour l'Afrique (Africom), le général William Ward, avait effectué une visite officielle en Algérie en novembre 2009. Daniel Benjamin avait indiqué, le 26 juillet 2010 à Alger, que les Etats-Unis considèrent l'Algérie comme un pays "leader" en matière de lutte contre le terrorisme et sont "prêts" à coopérer sur tous les plans concernant ce phénomène.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Arrivée à Beijing de la première délégation de la CCPPC
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence