Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 03.03.2011 10h16
Tunisie : le ministère de la Défense dénonce la campagne de contre l'armée

Le ministère tunisien de la Défense a dénoncé la campagne de dénigrement orchestrée récemment contre l'armée tunisienne.

Dans un communiqué rapporté mercredi par l'Agence Tunis Afrique Presse (TAP), le ministère tunisien de la Défense a souligné que cette campagne vise à mettre en doute la probité l'armée tunisienne et sa crédibilité envers la révolution, à travers la propagation de rumeurs sur le réseau social "Facebook" et la diffusion de tracts.

Cette campagne, ajoute le communiqué, vise également à discréditer "cette fidèle institution qui a vaillamment résisté pour protéger la révolution depuis son déclenchement, défendre les institutions de l'Etat, protéger les individus, préserver les biens publics et privés contre les actes de vandalisme et de pillage et sauvegarder le régime républicain".

Selon la même source, cette campagne s'inscrit dans le cadre des manoeuvres destructrices tendant à compromettre la sécurité, à semer le désordre et la peur chez les citoyens et à faire régresser le pays à la date précédant le 14 janvier 2011.

Dans ce même communiqué, le ministère tunisien de la Défense a affirmé que l'armée tunisienne demeurera, à jamais, un fervent défenseur de la souveraineté tunisienne et une école de sacrifice, d'abnégation et de négation de soi, tout comme elle restera toujours disposée à répondre à l'appel du devoir sacré.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Arrivée à Beijing de la première délégation de la CCPPC
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence