Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.02.2011 08h40
L'UE accorde 20 millions d'euros au Cameroun pour l'amélioration de la productivité agricole

L'Union européenne (UE) vient d' accorder 20 millions d'euros (13,12 milliards de francs CFA) au Cameroun pour un programme d'amélioration de la productivité agricole (PAPA), suite à une convention signée mercredi à Yaoundé lors d'une cérémonie par ailleurs marquée par l'octroi d'un autre financement en faveur de la société civile.

D'une durée de 60 mois, le financement destiné au programme PAPA sera opérationnel en septembre prochain. D'après son énoncé, il vise précisément à « améliorer le revenu des exploitations familiales agropastorales du septentrion par des réseaux professionnels plus performants ». Cet objectif concerne aussi « l'utilisation durable des ressources foncières et de production et par un soutien aux cultures de café et de cacao dans la zone méridionale en vue d'une plus grande sécurité alimentaire au Cameroun ».

Les régions de l' Adamaoua, du Nord l'Extrême-Nord en sont les principales bénéficiaires pour le développement de la filière faitière et la diversification des productions en zone cotonnière. Le Nord-ouest et le Sud sont quant eux concernés respectivement par le programme de développement rural et le plan de relance des filières cacao et café.

La convention de financement a été signée par le ministre camerounais de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire, Louis Paul Motaze, et le chef de la délégation de l'UE au Cameroun, Raul Mateus Paula. « L'Union européenne soutient depuis de longue date le développement rural. Donc, cette convention sur PAPA, l'Appui à la production agricole, s'inscrit pleinement dans cette nécessité (..) Plus particulièrement dans ce contexte, la filière laitière, la diversification de la filière cotonnière, et le cacao et le café », a indiqué à la presse le chef de la délégation de l'UE. S'agissant du programme d'appui à la société civile (PASC), 7 millions d'euros ont été octroyés.

« C'est aussi un secteur extrêmement important (..) L'Union européenne a appuyé dans le cadre du 9e FED (Fonds européen de développement, ndlr) le PASC, la structuration de la société civile et ce programme se termine le mois de mai de cette année-ci et la convention qu'on a signée aujourd'hui se place dans la continuité », a également expliqué M. Paula. Pour l'intérêt accordé à ce secteur, il a précisé que « la société civile est un enjeu majeur, parce qu'elle est appelée à devenir essentielle avec les pouvoirs publics et plus particulièrement ici au Cameroun qui a engagé une réforme de la décentralisation des pouvoirs publics ».

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao : la Chine va rationaliser son industrie des terres rares
La Chine poursuit sa taxation préférentielle en faveur des petites entreprises cette année
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde