Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 17.02.2011 10h56
Le président tchadien reçoit le ministre chinois des Affaires étrangères

Les relations bilatérales entre le Tchad et la Chine ont connu un développement remarquable durant les dernières quatre années, a fait remarquer le président tchadien Idriss Deby Itno lors d'un entretien ce mercredi avec le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi, arrivé mardi à N'Djamena pour une visite officielle.

Basées sur l'égalité, le respect mutuel et la non-intégrance des affaires internes, les relations entre le Tchad et la Chine, un vrai ami, ont entregristré un renforcement sans cesse dans la collaboration pragmatique, a déclaré le chef d'Etat tchadien.

Nombreux de projets dans le cadre de l'aide du gouvernement chinois, couronnés de succès dans leur réalisation, ont contribué au développement économique et social du Tchad et au bien-être du peuple tchadien, selon M. Deby.

Le Tchad envisage de renforcer la coopération avec la Chine dans les domaines tels que l'infrastructure, l'agriculture et la santé, a souligné le président tchadien.

En matière des affaires internationales, le Tchad s'engage à renforcer la coordination et la collaboration avec la Chine, un partenaire qui défend toujours les intérêts des pays africains, a déclaré M. Deby.

Pour sa part, le ministre chinois des Affaires étrangères s'est félicité de la réusssite du gouvernement tchadien sous la direction du président Deby dans la recherche de réconciliation nationale, de stabilité politique, du progrès social, du développement économique et de l'amélioration des conditions de vie du peuple.

Quant aux relations bilatérales, M. Yang a fait écho de l'appréciation du président tchadien sur la consolidation de la confiance politique et le renforcement de la coopération économique.

"La Chine attache une grande importance aux relations avec le Tchad, qui est considéré comme un partenaire important en Afrique", a souligné M. Yang.

La Chine s'engage à oeuvrer avec le Tchad pour approndir les échanges politiques et élargir la coopération économique et commerciale, notamment dans les domaines de l'infrastructure, de télécommunications, de l'éducation et de la culture, poursuivit le ministre chinois.

Suite à l'entretien, lel prrésident Deby, accompagné du ministre chinois des Affairs étrangères, a posé la première pierre du nouveau palais de l'Assemblée nationale tchadienne, un don du gouvernement chinois au Tchad.

Le Tchad est la dernière étape d'une tournée du 9 au 17 février en Afrique du ministre chinois, qui l'a amené au Zimbabwe, au Gabon, en Guinée et au Togo.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine poursuit sa taxation préférentielle en faveur des petites entreprises cette année
Les conséquences heureuses d'une lettre d'une handicapée à Wen Jiabao
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos