Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 14.02.2011 08h27
Algérie : le FLN réaffirme le droit des forces politiques à l'expression pacifique de leurs positions

Toutes "les forces politiques et sociales accréditées ont le droit à l'expression pacifique et civilisée de leurs positions et opinions loin de toute atteinte à l'ordre public", a souligné samedi le Front de libération nationale (FLN), l'un des trois partis politiques de la coalition au pouvoir en Algérie.

Dans un communiqué rendu public à l'issue de la réunion du bureau politique sous la présidence de son Secrétaire général, Abdelaziz Belkhadem, le FLN a réitéré sa position vis-à-vis de la marche "que certaines parties ont tenté d'organiser samedi à Alger, en dépit de son interdiction par les autorités locales" appelant par la même "à ne pas entamer l'ordre public et à éviter de porter atteinte aux personnes et à leurs biens".

Abdelaziz Belkhadem occupe également le poste de ministre d'Etat et de représentant personnel du président de l'Algérie au sein du gouvernement, rappelle-t-on.

Dans ce contexte, le FLN, l'ex-parti unique, s'est félicité de "la prise de conscience par les citoyens du contenu des slogans scandés par les organisateurs" de la marche.

Par ailleurs, le FLN a salué "les décisions importantes et courageuses prises par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika lors du Conseil des ministres tenu le 3 février".

Lors de cette réunion, le président Bouteflika avait pris une série de mesures et chargé le gouvernement d'entreprendre, sans délais, l'élaboration de textes appropriés qui permettront la levée de l'état d'urgence prochainement, rappelle-t-on.

Parmi les mesures figure également la couverture médiatique par la télévision et la radio des activités de "l'ensemble des partis et organisations nationales agréés en leur ouvrant équitablement leurs canaux".

Dans son communiqué de samedi, le FLN a appelé à "accélérer l'application de ces décisions à tous les niveaux à même d'assurer une mise en oeuvre profonde des réformes initiées par le président de la République dans les domaines politique et socio-économique et de mieux répondre aux aspirations des différentes franges de la société".

Le FLN appelle, également, à "poursuivre les efforts de concrétisation des mesures relatives à l'emploi et à la lutte contre la corruption ainsi que celles liées au contrôle des prix, à la protection du pouvoir d'achat du citoyen et à l'amélioration du service public".

Outre la levée de l'état d'urgence et l'ouverture médiatique à tous les courants politiques, le FLN a plaidé pour la distribution de tous les logements fin prêts.

Au plan international, "le FLN qui suit avec beaucoup d'attention les évènements enregistrés sur les scènes arabe et internationale, salue la volonté des peuples tunisiens et égyptien et exprime son attachement aux liens historiques de fraternité qui unissent le peuple algérien et ses frères tunisien et égyptien".

Le FLN a également exprimé son soutien à ces deux peuples dans l'étape décisive qu'ils traversent actuellement.

La marche à laquelle ont appelé le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD, parti d'opposition) et la Ligue algérienne de défense des droits de l'homme (LADDH), non-autorisée par la wilaya (préfecture) d'Alger, a été empêchée samedi par les forces de l'ordre, alors qu'à Oran, Constantine et Annaba, de petits groupes se sont dispersés dans le calme, ont constaté sur place des correspondants de l'agence de presse Xinhua.

Le nombre de manifestants était limité et un très important dispositif sécuritaire a été déployé dans la ville d'Alger pour empêcher la marche interdite par les autorités, selon nos correspondants.

Les initiateurs de cette marche revendiquent "le changement et la démocratie, la levée de l'état d'urgence, la libération des détenus des émeutes de janvier, le travail et la justice sociale et la libération des champs politique et médiatique".

Samedi, le ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales a fait état de quatorze personnes interpellées. Elles ont été immédiatement relâchées, précise la même source.

Source: xinhua

Commentaire
VIVE LE FLN
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine doit se préparer efficacement au vieillissement de sa population
La Chine prolonge l'arrêt des droits d'exploitation du charbon pour prévenir la sur-exploitation
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...