Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 23.12.2010 08h17
Fêtes de fin d'année : les rassemblements politiques publics sont interdits à Madagascar

Le ministère de l'Intérieur de la transition malgache a sorti récemment une note pour les chefs de districts de tout Madagascar que "toute réunion politique publique et tout meeting à caractère politique sont interdits à l'intérieur des centres urbains".

Cette décision a été prise afin de laisser la population malgache vivre sereinement la fête de Noël et celle de la fin d'année et aussi pour réduire le risque de problèmes de circulation surtout dans les centres villes.

"Cette note ne concerne, toutefois, les manifestations ou les réunions dans un endroit clôturé", a indiqué un responsable auprès dudit ministère.

Un des leaders de l'opposition, Lalatiana Ravololomanana, qui a intervenu sur le quotidien national l'Express, a indiqué que "cette décision d'interdiction de manifestations politiques ne concerne pas les mouvances des anciens présidents malgaches dont Ravalomanana, Ratsiraka et Zafy Albert car elles se passent surtout, pour eux, dans les enceintes closes et fermées".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : hausse des prix de l'essence et du diesel
Pour la RPDC, réagir à la manoeuvre militaire sud-coréenne "ne vaut pas la peine"
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher