Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 21.12.2010 08h13
Madagascar : une élection législative prévue pour le 16 mars 2011

Une élection législative aura lieu à Madagascar le 16 mars 2011, a déclaré un décret de convocation des électeurs pris en Conseil de gouvernement dimanche pour cette élection.

Les électeurs seront convoqués aux urnes le mercredi 16 mars 2011 à partir de 06h00 (heure locale) pour élire les membres de l'Assemblée nationale, selon le décret. Par ailleurs, une opération de mise à jour des listes électorales est prévue débuter mardi prochain, 48 heures après la publication du décret de convocation des électeurs, et terminer quinze jours précédant le scrutin soit le 1er mars.

L'actuel code électoral malgache prévoit qu'une telle convocation des électeurs doit se faire 90 jours avant l'échéance.

La prochaine élection législative est prévue dans le calendrier électoral fixé par l'accord politique signé par près de 99 partis politiques le 13 août dernier et entériné par la conférence nationale qui a eu lieu du 13 au 18 septembre. Le premier tour des élections présidentielles y est prévu se tenir le 4 mai 2011.

Jusqu'ici, la communauté internationale considère ce processus électoral initié par la Haute autorité de la transition (HAT) sans l'adhésion des mouvances politiques des trois anciens présidents (Didier Ratsiraka, Albert Zafy et Marc Ravalomanana) comme étant unilatéral.

Des tentatives de médiation internationale conduite par la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) sont encore en cours à Madagascar qui est plongé dans une crise politique depuis 2009 suite à la destitution du président Marc Ravalomanana. L'ancien maire d'Antananarivo, Andry Rajoelina dirige le pays depuis mars 2009 après avoir obtenu l'appui de l'armée. Mais ce dernier n'est toujours pas reconnu par la communauté internationale jusqu'à maintenant.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois Wen appelle au renforcement de la coopération sino-pakistanaise pour façonner l'avenir
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo