Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 20.12.2010 16h39
Côte d'Ivoire : l'ONUCI renforce la sécurité de son siège

Le porte-parole de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire, Hamadoun Touré, a indiqué dimanche à Abidjan que la structure onusienne a pris des mesures pour renforcer la sécurité de son siège.

Pour M. Touré, il s'agit des dispositions pour maintenir de manière permanente la sécurité du quartier général de l'ONUCI.

"Nous avons pris des mesures de sécurité d'urgence après que notre siège et une de nos patrouilles eurent essuyé des tirs d'hommes armés habillés en tenue militaire dans la nuit de vendredi à samedi", a-t-il expliqué.

"D'ores et déjà, nous nous attelons à redoubler de vigilance", a ajouté le porte-parole, notant que les enquêtes sont en cours pour connaître les auteurs de l'attaque.

"L'ONUCI continue les patrouilles", a-t-il énoncé, invitant toutes les parties en conflit dans la crise post électorale à s'abstenir de toute violence.

Les forces impartiales (ONUCI et la force française Licorne) sont en brouille avec le gouvernement de Laurent Gbagbo qui les a accusé de "connivence" avec les Forces nouvelles (ex rébellion favorable à son rival Alassane Ouattara) et a exigé samedi leur départ immédiat du pays.

En réponse, le secrétaire général de l'ONU a fait savoir que les Casques bleus ne bougeront pas, mais resteront bel et bien dans le pays pour continuer à remplir leur mandat.

La Côte d'ivoire est en proie à une nouvelle tourmente depuis le second tour de l'élection présidentielle du 28 novembre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Chine : les IDE en hausse pour le 16e mois consécutif en novembre
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo