Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 16.12.2010 16h33
Madagascar : 26 nouveaux généraux nommés en Conseil des ministres

Le Conseil des ministres de la Haute autorité de la transition (HAT) a promu mercredi soir 26 colonels au grade de général de brigade.

Parmi eux figurent des officiers supérieurs qui ont contribué à l' accession de Andry Rajoelina au pouvoir. Deux généraux de brigades ont été également élevés au grade de généraux de division et un général de division s' est vu attribué le grade de général de corps d' Armée.

Le plus connu d' entre ces nouveaux généraux est sans doute le colonel Richard Ravalomanana, commandant de la circonscription de la gendarmerie à Antananarivo. Il est toujours sous les feux de la rampe en procédant à plusieurs arrestations d' opposants et autres grands bandits.

Le colonel Richard Ravalomanana, issu de la 13è promotion de l' Académie militaire de Madagascar est le plus jeune de ces généraux nouvellement nommés. Mais malgré les critiques afférentes à sa nomination, les responsables militaires précisent qu' il a rempli toutes les conditions requises dont l' ancienneté dans le port de grade ou encore les diplômes.

"Ce sont les plus méritants. Plusieurs critères ont été pris en compte pour leur nomination dont la capacité et le fait d' avoir occupé des postes à responsabilité", a expliqué le général André Lucien Rakotoarimasy, ministre des Forces Armées.

Malgré le gel de la nomination au grade de généraux décide par l' ancien Président Marc Ravalomanana en 2006 et 2007, le nombre de généraux malgaches est encore non proportionnel au nombre d' officiers et militaires sous leurs ordres. Actuellement les Forces Armées malgache comptent plusieurs centaines de colonels qui ne peuvent pas tous être nommés généraux. Les frustrés tentent souvent des coups d' Etat. Ce qui explique l' une des raisons de l' instabilité politique à Madagascar, selon des spécialistes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine souhaite que les pays concernées cessent les récriminations et stabilisent la situation dans la péninsule coréenne
Chine : l'APN va continuer ses discussions sur un amendement au Code pénal
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix