Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 14.12.2010 10h08
Washington espère que le prochain référendum illustrera la volonté des Sud Soudanais

L'envoyé spécial américain au Soudan, Scott Gration, a déclaré lundi que Washington attend avec impatience le prochain référendum qui montrera la volonté des Sud Soudanais et sera accepté par le Soudan et la communauté internationale.

"Je vous félicite pour cette période d'enregistrement très réussie, qui a été faite avec transparence, qui s'est passée sans violence et qui a réussi à enregistrer un grand nombre d'électeurs éligibles", a déclaré M. Gration aux journalistes après sa rencontre avec le président de la Commission pour le référendum sur le Sud Soudan (CRSS), Mohamed Ibrahim Khalil.

"Nous nous réjouissons à l'avance des résultats similaires pendant la période électorale et nous pensons qu'elle peut avoir lieu à temps. Nous souhaitons que les résultats qui montrent la volonté de la population locale puissent être acceptés par le Soudan et la communauté internationale", a-t-il ajouté.

Il s'est dit par la suite convaincu que la CRSS réussira à gérer le processus de référendum, déclarant : "Nous sommes très contents des progrès pris par la Commission pour le référendum au Sud Soudan et par le Bureau pour le référendum sur le Sud Soudan et nous apprécions leur directions et employés".

La CRSS a mené le processus d'enregistrement des électeurs du 15 novembre au 8 décembre : près de trois millions d'électeurs Sud Soudanais ont été enregistrés au Sud Soudan et environ 111.5000 dans le Nord Soudan et enfin près de 56000 dans huit pays étrangers.

Un référendum sur l'autodétermination du Sud Soudan sera organisé le 9 janvier 2011 en terme de l'Accord de paix (CPA) signé entre le nord et le sud du Soudan en 2005, qui a mis fin à deux décennies de guerre civile.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Editorial du «Quotidien du peuple»: inauguration du 12e plan quinquennal
La Chine disposée à coopérer avec l'UE sur le contrôle du commerce mondial des armes
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix
La France mène une diplomatie des « commandes » et les nouveaux pays émergents en sont la cible
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La façon bien peu élégante de la Norvège de traiter la Chine
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)