Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 13.12.2010 09h16
Côte d'Ivoire : un proche de Gbagbo appelle à donner une chance au dialogue

Le conseiller diplomatique du président ivoirien Laurent Gbagbo a appelé vendredi à Abidjan les chefs d'Etat de la sous-région à donner une chance au dialogue.

S'adressant aux journalistes, Gnamien Yao a fait état de la " nécessité" de permettre à Laurent Gbagbo et à Alassane Ouattara de donner chacun sa version et d'entamer des discussions.

"Il faut absolument trouver un mécanisme afin que la vie politique puisse reprendre son cours normal en Côte d'Ivoire", a souhaité le conseiller diplomatique.

Le ton commence à baisser ces derniers jours chez les acteurs politiques ivoiriens, contrairement aux premiers jours de la crise post électorale où les propos étaient virulents et incisifs.

Le président Gbagbo lui-même avait invité Alassane Ouattara à " s'asseoir et à discuter", lors d'une rencontre mercredi avec une communauté autochtone d'Abidjan.

Le président de l'Assemblée nationale ivoirienne Mamadou Koulibaly, numéro deux du régime, avait lui aussi plaidé pour un recours au dialogue pour la formation d'un gouvernement d'union pour diriger le pays.

Un bras de fer s'est installé en Côte d'Ivoire depuis la proclamation des résultats provisoires par la Commission électorale indépendante (CEI) donnant Alassane Ouattara vainqueur et l'invalidation de ces résultats le 3 décembre par le Conseil constitutionnel qui a désigné Laurent Gbagbo comme gagnant du scrutin.

Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara se sont tous deux fait investir président de la République et ont formé leurs gouvernements après avoir nommé chacun un Premier ministre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine disposée à coopérer avec l'UE sur le contrôle du commerce mondial des armes
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix
La France mène une diplomatie des « commandes » et les nouveaux pays émergents en sont la cible
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La façon bien peu élégante de la Norvège de traiter la Chine
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)