Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 10.12.2010 09h48
Côte d'Ivoire : les Etats-Unis et l'Union africaine menacent Laurent Gbagbo

Les Etats-Unis ont lancé jeudi une menace de sanctions et l'Union africaine a suspendu la Côte d'Ivoire jusqu'à ce que M. Ouattara entre en fonction.

Dans une lettre adressée à M. Gbagbo, le président américain Barack Obama "dit clairement que s'il fait le mauvais choix, (...) nous envisagerons d'éventuelles sanctions contre lui et d'autres, si besoin est", a déclaré Philip Crowley, porte-parole du département d'Etat.

"Les Etats-Unis sont disposés à prendre d'autres mesures et à décréter des sanctions contre le président Gbagbo, sa famille, son épouse et ceux qui soutiennent sa situation illégale", a prévenu Johnnie Carson, secrétaire d'Etat adjoint chargé des affaires africaines. "L'ère des élections volées est terminée." Pour la Maison Blanche, Alassane Ouattarra est le vainqueur "légitime" de l'élection.

De son côté, L'Union africaine (UA) a suspendu à son tour jeudi la participation de la Côte d'Ivoire jusqu'à ce que le président sortant Laurent Gbagbo, reconnaisse sa défaite face à Alassane Ouattara. "Le conseil a décidé de suspendre la Côte d'Ivoire jusqu'au moment où M. Ouattara, président élu démocratiquement, entrera effectivement en fonctions", a déclaré Ramtane Lamamra, commissaire de l'UA pour la paix et la sécurité.

Christine Lopez

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine disposée à coopérer avec l'UE sur le contrôle du commerce mondial des armes
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)
La façon bien peu élégante de la Norvège de traiter la Chine
Péninsule coréenne : la Chine reste neutre
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?