Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 09.12.2010 11h07
Côte d'Ivoire : début effectif du retrait du personnel "non essentiel" de l'ONUCI

L'opération d'évacuation du personnel "non essentiel" de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) connaît un début effectif, a constaté mercredi un correspondant de Xinhua.

Dans le hall du bâtiment abritant le siège de l'ONUCI, un service d'enregistrement a été aménagé à cet effet.

Les agents concernés par le départ étant soumis à des formalités d'usage, des pavillons ont été installés pour faciliter ces formalités, constituant un autre signe de départ.

Interrogés pour connaître des détails sur le déroulement de l'opération, les agents enregistreurs, petit sourire en coin, se sont refusés à tout commentaire.

Toutefois, un important lot de valises entreposées dans le hall levaient le voile sur un départ imminent d'un groupe de travailleurs onusiens.

Pour le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU en Côte d'ivoire, Choi Young-jin, qui a voulu en dire un mot, il s'agit d'évacuer "temporairement" des civils non essentiels.

"Nous allons évacuer de manière temporaire 400 personnes sur un effectif de plus de 10 000 personnes que comporte l'ONUCI. Ceci veut dire que 95% du personnel resteront en place", a indiqué M. Choi au cours d'une conférence au siège de l'institution.

"Comme autre disposition que nous avons prise, nous avons décidé que les travailleurs nationaux reçoivent trois mois de salaire en avance", a-t-il ajouté, rassurant par ailleurs les Ivoiriens sur la présence de l'ONUCI en Côte d'Ivoire pour continuer sa mission de maintien de la paix.

"En tout cas, je serai la dernière personne à quitter la Côte d'Ivoire", a-t-il énoncé.

La Côte d'ivoire traverse une crise post-électorale depuis la fin du deuxième tour du scrutin présidentiel qui opposait le président Laurent Gbagbo à l'ancien Premier ministre Alassane Ouattara.

Les deux personnalités se proclamant victorieux du scrutin sont fait investir samedi dernier et ont constitué leurs gouvernements.

Choi Young-jin a réaffirmé mardi au Conseil de sécurité, via une vidéoconférence, que M. Ouattara est le vainqueur de la présidentielle.

Avec la montée de la tension, les Nations unies ont décidé mardi de retirer leur personnel non essentiel de Côte d'ivoire comportant 460 personnes qui seront temporairement stationnées en Gambie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
Trois satellites Glonass russes s'écrasent dans l'océan Pacifique
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)
La façon bien peu élégante de la Norvège de traiter la Chine
Péninsule coréenne : la Chine reste neutre
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?