Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 07.12.2010 08h47
Guinée : Alpha Condé pour "un gouvernement d'union nationale"

Le nouveau président guinéen Alpha Condé a indiqué lundi qu'il entend former très bientôt "un gouvernement d'union nationale et non un gouvernement de coalition de partis".

"J'ai promis de former un gouvernement d'union nationale pour que l'ensemble des Guinéens se retrouvent dans ledit gouvernement. Mais attention, il ne s'agit pas de former un gouvernement de coalition de partis", a-t-il déclaré face à des journalistes.

Il s'agit, selon M. Condé, de faire appel à toutes les compétences du pays afin d'amorcer le développement socioéconomique de la Guinée.

Dans ce gouvernement d'union nationale, toutes les composantes de la société guinéenne seront prises en compte, a poursuivi Alpha Condé qui a cité les partis politiques, la société civile, les syndicats professionnels, les groupements de jeunes et de femmes, "tous les bras valides" capables d'apporter "quelque chose" à la construction de la nation guinéenne.

Le président nouvellement élu compte également tenir compte de la diversité sociologique et ethnique, culturelle et linguistique dans la formation de son gouvernement qui doit contenir les ressortissants des quatre régions du pays et des huit régions administratives que le compte la Guinée.

"Je suis le président de tous les Guinéens et je ferais de sorte qu'aucune région naturelle ou administrative ne soit mise à l'écart dans la formation du gouvernement", a-t-il assuré.

Alpha Condé a promis de transformer la Guinée en "un scandale agricole" pour assure une autosuffisance alimentaire pour tous.

"On dit souvent que la Guinée est un scandale géologique. Mais moi je dis qu'elle est plus un scandale agricole que géologique", a-t-il insisté.

"Je suis conscient de tous les problèmes auxquels la Guinée est confrontée mais aussi je suis conscient de la détermination et de la volonté de changement du peuple guinéen et de sa détermination à prendre son destin en main", a conclu Alpha Condé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Trois satellites Glonass russes s'écrasent dans l'océan Pacifique
La Russie et le Qatar respectivement désignés pays hôtes du Mondialde 2018 et 2022
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations