Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 06.12.2010 09h05
Guinée : la bonne gouvernance au centre des priorités du nouveau président

Le nouveau président guinéen, Alpha Condé, a indiqué samedi que l'une de ses priorités sera la bonne gouvernance politique et économique.

Dans un entretien accordé à la radio nationale, M. Condé a mis l'accent sur la bonne gouvernance politique et économique, évoquant la nécessaire autorité de l'Etat à restaurer et la réforme profonde de l'administration publique.

De même, la lutte contre la corruption, la gabegie financière et l'impunité doit être menée pour nune stabilité économique afin d'atteindre un e croissance équilibrée avec l'aide des partenaires au développement, a-t-il ajouté.

M. Condé a annoncé des audits pour récupérer les fonds de l'Etat détournés par des cadres de l'administration publique guinéenne sans compter des réformes dans l'armée.

Dans le domaine social, le nouveau président guinéen a évoqué la réconciliation nationale avec la mise en place d'une commission vérité et réconciliation pour discuter de tous les paramètres liés à la division sociale dans son pays.

La promotion des jeunes, des femmes et la création d'emploi pour résoudre le problème fondamental du chômage s'inscrit également dans le plan social de M. Condé.

Relativement aux potentialités minières, il a annoncé un plan global de redéfinition du cadastre minier et la renégociation des contrats déjà signés. De l'avis de M. Condé, l'ensemble de ces réformes permettront de fournir de l'eau, de l'électricité à la population à un coût abordable pour améliorer leurs conditions de vie.

Le renforcement de la politique étrangère et de la coopération internationale, le développement de l'agriculture, les grandes questions de l'environnement, le renforcement des structures de santé, l'éducation nationale, le raffermissement de l'appareil judiciaire, le développement des infrastructures modernes de transport sont, entre autres, des priorités de M. Condé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Russie et le Qatar respectivement désignés pays hôtes du Mondialde 2018 et 2022
Un haut conseiller politique chinois appelle à déployer plus d'efforts pour combattre la pauvreté
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations