Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 03.12.2010 08h17
Présidentielle ivoirienne : Alassane Ouattara déclaré vainqueur, résultats "pas valables" selon le Conseil constitutionnel

Le Conseil constitutionnel de Côte d'Ivoire déclare "non valables" les résultats provisoires du second tour de l'élection présidentielle proclamés jeudi par la CEI qui donnent Alassane Ouattara vainqueur avec 54,1% voix contre 45,9% pour le président sortant Laurent Gbagbo.

"Ont obtenu, Laurent Gbagbo 2 107 055 soit 45,9% des suffrages exprimés, Alassane Ouattara 2 483 164 soit 54,1% des suffrages exprimés", a déclaré devant des journalistes le président de la CEI, Youssouf Bakayoko.

Pour le Conseil constitutionnel, ces résultats ne sont pas " valables", a indiqué son président Paul Yao N'dré sur les antennes de la télévision nationale.

"La CEI devait proclamer les résultats provisoires mercredi à minuit au plus tard. En raison de divergences sur les résultats de certaines régions, elle a été incapable de le faire dans le délai imparti, le Conseil constitutionnel se trouve saisi pour vider le contentieux", a-t-il expliqué.

M. Bakayoko a annoncé que son institution a transmis au Conseil constitutionnel "les résultats qu'elle a enregistrés et validés accompagnés des procès-verbaux des bureaux de vote et des pièces justificatives".

Comme Paul Yao N'dré, le porte-parole du candidat Laurent Gbagbo de La majorité présidentielle (LMP), l'ancien Premier ministre Affi N'guessan estime que les résultats donnés "hors délai" par la CEI n'ont "aucune valeur légale".

Le camp de Laurent Gbagbo a introduit des requêtes en annulation des résultats des zones centre et nord, sous contrôle de l'ex rébellion des Forces nouvelles, pour "vote non transparent ".

L'annonce des résultats par la CEI n'a pas été suivie de scènes de joie populaire dans les rues d'Abidjan.

Quant à Alassane Ouattara, il accueilli avec "beaucoup d'émotion" ses résultats et annoncé la formation d'un " gouvernement d'union nationale".

Le Conseil constitutionnel a sept jours pour donner les résultats définitifs.

L'élection présidentielle est censée mettre à huit ans de crise militaro-politique en Côte d'Ivoire.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Trois satellites Glonass russes s'écrasent dans l'océan Pacifique
La Russie et le Qatar respectivement désignés pays hôtes du Mondialde 2018 et 2022
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations