100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 24.11.2010 08h27
Diamant: le Zimbabwe boycotte une réunion du système du Certificat du processus de Kimberley

Le Zimbabwe a boycotté une réunion du plan de Certificat du processus de Kimberley (KPSC) lundi en Belgique, alors que l'Association des producteurs de diamants africains a conseillé à Harare de poursuivre le secrétariat du KPSC pour avoir refusé au Zimbabwe le droit de vendre ses pierres précieuses.

Les membres du KPSC ont commencé une réunion lundi à Bruxelles et doivent adopter un accord sur les exportations de diamants zimbabwéens.

Le ministre zimbabwéen des Mines et du développement minier Obert Mpofu a confirmé que Harare avait été invité à participer à cette réunion du KPSC.

"Nous n'avons rien à débattre avec eux. Ce sont des gens qui ont besoin de s'en sortir. Nous n'avons pas de problème", a affirmé M. Mpofu, cité mardi par le journal The Herald.

Des pays comme les Etats-Unis, le Canada et l'Australie tentent depuis des années d'inciter le KPSC à empêcher le Zimbabwe de vendre librement ses diamants sur le marché international.

L'Association des producteurs de diamants africains (ADPA) a déclaré que le Zimbabwe pourrait réussir à traduire en justice le secrétariat du KPSC et a promis de soutenir Harare dans cette affaire.

Le KPSC a été établi pour mettre fin au commerce des "diamants sanglants", mais il n'y a pas de guerre au Zimbabwe, a relevé Kennedy Hamutenya, commissaire des diamants de la Namibie, lors d'une réunion de l'ADPA tenue la semaine dernière en Namibie.

Les pays producteurs, importateurs et exportateurs de diamants, l'industrie et la société civile se sont rencontrés dans le cadre du "processus de Kimberley" afin d'instaurer un système de certification pour le commerce international des diamants bruts, pour faire en sorte que les diamants ne puissent plus servir à financer les conflits armés et à discréditer le marché légitime des diamants bruts. Le Système de certification du processus de Kimberley a été adopté par la Commission européenne en 2003.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Premier ministre chinois en visite officielle en Russie
Shanghai pleure les victimes de l'incendie meurtrier d'une tour résidentielle
Quelle contribution les Chinois devront apporter au monde au 21ème siècle ?
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?