100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 19.11.2010 08h58
La Chine et l'Afrique du Sud s'engagent à renforcer leurs liens militaires

La Chine et l'Afrique du Sud ont appelé jeudi à renforcer leurs relations militaires à l'issue de la rencontre entre le ministre chinois de la Défense nationale Liang Guanglie et la secrétaire sud-africaine à la Défense Mpumi Mpofu, qui est à Beijing pour prendre part à la 4e réunion du Comité de défense Chine-Afrique du Sud.

Appréciant l'amitié traditionnelle et les relations militaires de plus en plus profondes entre la Chine et l'Afrique du Sud, Liang Guanglie a déclaré que la Chine était satisfaite de l'actuel développement des relations et qu'elle attachait une attention particulière à son expansion future.

"La Chine va conjuguer ses efforts avec l'Afrique du Sud afin de renforcer la confiance mutuelle politique et d'élargir la coopération pragmatique, dans le but d'approfondir le développement des relations politiques et militaires", a ajouté Liang Guanglie.

Mme. Mpofu a pour sa part déclaré que l'Afrique du Sud appréciait ses relations avec la Chine et les relations entre les deux forces armées. Elle est convaincue que les discussions constructives entre les deux parties lors de la réunion vont profiter au renforcement des relations.

L'Afrique du Sud fera tout son possible pour faire progresser la coopération et l'amitié bilatérale avec la Chine, a-t-elle ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des pratiques illégales de travail à l'origine de l'incendie de Shanghai
L'acuponcture et l'opéra de Beijing inscrits sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI