Le gouvernement chinois prend des mesures pour combattre l'inflation
100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 17.11.2010 13h08
Forum sur la coopération sino-africaine : le meilleur devrait être à venir (INTERVIEW)

De 200 millions USD en 2005 à 850 millions USD en 2008, le volume des échanges commerciaux entre l'Afrique et la Chine ont connu au cours des dernières années un accroissement remarquable qui témoigne du succès du partenariat gagnant-gagnant entre les deux parties, se réjouit le ministre camerounais des Relations extérieures, Henri Eyebe Ayissi. Vu du Cameroun, la seule présence du président Paul Biya aux différentes rencontres au sommet des chefs d'Etat suffit à souligner l'intérêt de ce pays pour la coopération avec le partenaire chinois, a déclaré M. Eyebe Ayissi dans un entretien exclusif mardi soir à Xinhua, en marge d'une cérémonie de célébration du Forum organisée à Yaoundé par l'ambassadeur de Chine, Xue Jinwei. 10 ans, le meilleur de ce Forum devrait être à venir, a ajouté le ministre.

Question : Monsieur le ministre des Relations extérieures, quelle évaluation faites-vous du Forum sur la coopération Chine- Afrique 10 ans après ?

Réponse : Le Forum sur la coopération sino-africaine 10 ans après a fait ses preuves, en ce qu'il s'est illustré comme un chantier de la Chine et de l'Afrique qui se sont engagées à explorer les voies d'un partenariat gagnant-gagnant. Les chefs d'Etat dont notre président, S.E Paul Biya, se sont retrouvés à Beijing, ils ont échangé, avec le partenaire chinois, des engagements ont été pris et nous sommes en mesure de constater que 10 ans après, plus sieurs activités ont été menées, des rencontres internationales, au niveau des visites de chefs d'Etat, au niveau ministériel. Le volume des engagements financiers s'est maintenu croissant et nous avons eu l'occasion de constater que les principes qui régissent ce Forum sino-africain se rapprochent des valeurs auxquelles les Africains tiennent : le souci d'égalité, la recherche de l'équité, le respect de la parole donnée, le déblocage effectif des fonds promis, y compris le souci que nous avons de voir des projets réalisés dans des secteurs qui nous tiennent à coeur et touchant au bien-être et à l'amélioration du cadre de vie des populations.

Q : Quelle en a été l'impact sur les relations sino- camerounaises ?

R : Le président de la République, le chef de la diplomatie camerounaise, par sa seule présence a marqué l'intérêt que le Cameroun porte à cette coopération. A travers notamment la Grande Commission mixte Cameroun-Chine qui s'est récemment tenue l'année dernière, nous avons eu l'occasion de soumettre différents projets qui se sont illustrés au niveau de leur réalisation. Nous avons une coopération qui a des projets phares, les réalisations comme le Palais polyvalent des sports (de Yaoundé). Nous avons pour ces stades de football auxquels le Cameroun tient. Nous avons, sur le plan économique, différents projets dans lesquels la Chine s'est engagée dans les infrastructures : barrages, ponts. Nous avons, sur le plan socioéconomique, l'agriculture. Nous avons le sentiment global que le partenaire chinois est à notre disposition, bien sûr au même titre qu'il l'est pour tous les Africains. A chacun de tirer avantage de ces financements mis à disposition dans des conditions préférentielles. Nous allons pouvoir continuer dans cette voie. 10 ans déjà, le meilleur devrait être à venir.

Q : Cette coopération comble-t-elle les attentes des populations camerounaises ?

R : Certainement, mais encore une fois c'est à nous de tirer le meilleur parti de ce qui est fait par le partenaire chinois dans ce partenariat gagnant-gagnant dans lequel nous nous reconnaissons volontiers. Chacun apporte également sa part de valeur, avec en toile de fond le souci que nous avons du respect de la parole donnée.

Source: xinhua

Commentaire
La coopération chino-camerounaise est une coopération réaliste et visible. On peut accuser...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Shanghai pleure les victimes de l'incendie meurtrier d'une tour résidentielle
La Chine salue la démarche positive du Soudan en faveur d'un référendum dans le sud
Quelle contribution les Chinois devront apporter au monde au 21ème siècle ?
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?