100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 09.11.2010 08h47
Les pays occidentaux doivent respecter la Chine, dit la presse congolaise

Les pays occidentaux doivent changer "l'attitude irrespectueuse" face à la Chine, sinon, toutes les parties concernantes seront perdants, a indiqué le plus grand journal de la République du Congo, "Les Dépêches de Brazaville", dans son éditorial publié lundi.

"L'accueil réservé en fin de semaine dernière par la France, qui est empreint de respect et de volonté pour recevoir le président de la Chine, Hu Jintao, est un pas favorable sur le chemin de changement", indique l'éditorial intitulé "La Sagesse enfin face à la Chine".

"Il était temps que la sagesse prenne le pas sur les rodomontades, les défis verbaux, l'arrogance à peine dissimulée dont les dirigeants occidentaux faisaient preuve à l'égard du peuple et des dirigeants chinois", dit l'article, ajoutant que le maintien de cette attitude aurait fini par coûter cher aux pays occidentaux eux-mêmes.

Selon ce texte, écrit par le directeur général du journal Jean Paul Pigasse, les pays riches cherchent à maintenir leur influence, à travers les institutions internationales, sur le reste du monde.

"Les peuples émergents, impressionnés par l'irruption de la Chine, découvrent qu'ils ne sont plus contraints d'imiter les Occidentaux. Donc, Une véritable révolution tout à la fois intellectuelle, politique, diplomatique bouleversera le monde des hommes", a écrit M. Pigasse.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
Entretien entre les présidents chinois et portugais
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine