100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 09.11.2010 08h45
La CEDEAO se félicite du "bon déroulement" du second tour de la présidentielle en Guinée

La mission d'observation de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) s' est félicité lundi du "bon déroulement" du second tour de l' élection présidentielle en Guinée.

Selon la mission, "il n'y a pas eu d'irrégularité, ni d' incident majeurs susceptibles d'entacher la liberté, la crédibilité et la transparence de l'élection présidentielle du 07 novembre 2010 en Guinée".

"La CEDEAO se félicite des efforts qui ont été déployés par les autorités et toutes les parties prenantes pour assurer le bon déroulement du scrutin dans un climat apaisé", ajoute la mission dans une déclaration publiée lundi.

La mission a noté une forte mobilisation des électeurs, dans la discipline pour les différents lieux de vote, la disponibilité du matériel électoral et des agents électoraux pour faciliter le processus électoral, le bon déroulement du vote aux normes en vigueur, la présence effective de la Force spéciale de sécurisation du processus électoral (FOSSEPEL), la présence dans presque tous les bureaux de vote des représentants des deux candidats, la prise en compte des listes additives de personnes déplacées ou enrôlées dans des régions différentes.

La mission a aussi relevé certains manquements dans certains bureaux de vote, notamment, l'insuffisance de bulletin de vote, d' enveloppe ou de matériel électoral, l'absence de l'acre indélébile.

"Compte tenu des enjeux d'un aboutissement heureux du processus de retour à l'ordre constitutionnel préservant l'unité et la cohésion de la Guinée, la CEDEAO réitère son appel aux deux candidats, à leurs militants et sympathisants pour le respect des résultats", poursuit la déclaration.

La CEDEAO "encourage les deux candidats à recourir exclusivement, si nécessaire, aux voies légales pour régler tout contentieux électoral, conformément au protocole d'entente signé le 3 septembre 2010 pour une élection apaisée".

La mission d'observation de la CEDEAO sur les élections présidentielles en Guinée comprenait 90 observateurs conduits par le Président de la Commission de la CEDEAO, James Victor Gbeho.

La mission a déployé des équipes dans toutes les régions de la Guinée, à l'exception de la région de N'zérékoré à cause d'un retard dans le déplacement des missionnaires.

Elle est constituée de parlementaires, de membres du conseil de sage de la CEDEAO, de juristes, d'experts électoraux de la société civile, de membres de commissions électorales de la région ainsi que des ambassadeurs des Etats membres de la CEDEAO accrédités en Guinée.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
Entretien entre les présidents chinois et portugais
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine