Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>MilitaireMise à jour 14.04.2009 10h17
La Chine prévoit de lancer d'ici deux ans dix satellites de navigation Beidou-2

Un responsable concerné du Centre de lancement de satellites de Xichang a déclaré le 12 courant que la Chine prévoit de lancer le 15 avril à Xichang le deuxième satellite de navigation de type Beidou (Grande Ourse)-2 en utilisation la fusée porteuse « Changsanbing », rapporte la « Matin de Beijing » qui a précisé que le responsable susmentionné a ajouté que la Chine envisage de lancer cette année et l'année prochaine environ dix satellites de navigation Beidou-2 et de réaliser ainsi en 2015 une constellation constituée de près de 35 satellites, ce qui permettra l'établissement d'un système de positionnement et de guidage globaux par satellites construit par les Chinois eux-mêmes.

Depuis l'an 2000, la Chine a lancé successivement quatre satellites de navigation d'essai de type « Beidou-1 » (numéro 01 à 04), ce qui a permis la formation du premier système chinois de navigation et de positionnement par satellites. Le 14 avril 2007, la Chine a réussi à lancer le premier satellite de navigation de type « Beidou-2 ».

D'après les explications fournies par des spécialistes en la matière, le système de navigation Beidou nécessite environ 35 satellites et la construction du système sera divisée en deux phases : la première, établissement d'un système régional, lancement de douze satellites entre 2009 et 2010, lesquels formeront un système de positionnement régional couvrant toute la région de l'Asie-Pacifique ; la deuxième, réalisation du système régional mondial qui nécessitera cinq années d'efforts soutenus et il est prévu le lancement dans ce laps de temps de 18 satellites. A ce moment-là, le système de navigation Beidou pourra réaliser le positionnement global.

« Après sa réalisation, le système Beidou disposera en plus de deux grandes fonctions – télécommunication et service du temps. », a dit le responsable qui a ajouté qu'en ce qui concerne la télécommunication, le terminal des usagers du système de navigation Beidou sera doté de la capacité de communication par texto en deux sens et pourra transmettre en une seule fois plus de cent lettres en chinois d'informations.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
Chine reste le pays le plus attirant pour les capitaux étrangers, selon une enquête des Nations Unies
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?