Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 24.05.2012 08h26
Chine : Beijing s'efforce de réduire la pollution des chantiers

Les entreprises de construction devront surveiller de près leurs émissions de poussières et autres formes de pollution de leurs chantiers, si elles souhaitent obtenir de nouveaux projets, a indiqué mardi un responsable du gouvernement municipal de Beijing.

Il a été annoncé au cours de la conférence sur la "Construction verte" de mardi, que les autorités municipales interdiront aux entreprises de construction de soumettre une offre pour de nouveaux projets pour une période de six mois, si des "irrégularités" dans leurs projets existants, dont l'émission d'une grande quantité de poussières et de déchets, sont constatées.

Chen Gang, maire adjoint de la ville de Beijing, a indiqué que des responsables municipaux allaient effectuer la semaine prochaine des inspections aléatoires de 100 chantiers.

"La construction à Beijing a atteint un niveau jamais vu depuis les Jeux olympiques de 2008. La ville compte actuellement plus de 10 000 chantiers, c'est pourquoi nous devons accorder une attention particulière aux émissions de poussières", a-t-il déclaré.

Le Département municipal de la supervision de la sécurité et de la qualité a inspecté, début avril, quelque 225 chantiers, et les travaux de huit d'entre elles ont été suspendus.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »