Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 10.04.2012 16h21
Les États-Unis enregistrent le mois de mars le plus chaud de leur histoire

La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA, agence nationale d'étude des océans et de l'atmosphère des États-Unis) a déclaré lundi que le mois de mars écoulé avait été le plus chaud jamais enregistré au cours de son histoire, et avait provoqué des ouragans et des tornades destructeurs dans tout le pays.

Selon ce communiqué de la NOAA, les températures record ou proches du record ont dominé les deux tiers est du pays et contribué au mois de mars le plus chaud jamais enregistrés dans les statistiques des États-Unis, qui remontent jusqu'en 1895.

La moyenne de températures a atteint 10,6 degrés Celsius, soit environ 4,78°C au-dessus de la moyenne du mois de mars sur tout le 20ème siècle, et 0,3°C de plus que le précédent record, enregistré en mars 1910.

Suite à un schéma météorologique persistant sur tout le mois, 25 États à l'est des Rocheuses ont connu leur mois de mars le plus chaud jamais enregistré. Quinze autres États ont connu des températures parmi les dix plus élevées de leur histoire. Le même phénomène a entraîné une température inférieure à la moyenne sur les États de la côte Ouest tels que Washington, l'Oregon et la Californie.

De plus, tous les États du pays ont connu une température quotidienne record au cours du mois de mars. Des centaines de zones aux États-Unis ont même dépassé leur record historique sur le mois de mars.

Ces températures supérieures à la moyenne dans l'est des États-Unis ont également généré des conditions favorables aux ouragans et aux tornades. Le centre de prévision des ouragans de la NOAA a fait état de 223 rapports préliminaires de tornade au cours du mois de mars, un mois qui en compte en moyenne 80. La majorité de ces tornades ont eu lieu lors des perturbations des 2 et 3 mars dans la vallée de l'Ohio et dans le sud-est du pays, qui ont entraîné 40 décès et des dégâts dépassant les 1,5 milliards de dollars.

De fait, selon la NOAA, ce n'est pas seulement le mois de mars mais tout le premier trimestre de 2012 qui a connu une température record aux États-Unis, avec une température moyenne de 5,56 degrés Celsius, soit 3,6°C de plus que la moyenne de long terme.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme