Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 01.03.2012 08h13
La Chine va encourager l'utilisation des biocarburants pour l'aviation
Un avion d'Air China alimenté avec un mélange de kérosène et de biocarburant à Beijing. La valeur de marché des biocarburants pour l'aviation chinoise dépassera 120 milliards de Yuans (19 milliards de Dollars US) en 2020 et 30 % des carburants du pays viendront des biocarburants à cette date.

La Chine devrait utiliser 12 millions de tonnes de biocarburants pour l'aviation d'ici à 2020, soit 30 % de la consommation totale de kérosène du pays, selon Li Jian, Directeur adjoint de l'Administration de l'Aviation Civile de Chine.

La valeur de marché des biocarburants pour avions dépassera 120 milliards de Yuans (19 milliards de Dollars US) d'ici à 2020, a déclaré M. Li mardi. Selon lui, la nouvelle taxe de l'Union Européenne sur les émissions de carbone imposée aux compagnies aériennes va inciter la Chine à développer les biocarburants pour avions, qui seront mis en service pour une utilisation commerciale généralisée avant 2020, époque où la Chine devrait utiliser plus de 40 millions de tonnes métriques de carburant pour avions par an.

M. Li a ajouté que la Chine a désormais la technologie nécessaire pour produire des biocarburants pour avions et n'a besoin que de produire ces substances au plus bas prix pour les vendre sur le marché.

La Chine consomme actuellement environ 20 millions de tonnes métriques de carburant par an.

Le biocarburant pour avions, élaboré à partir de ressources renouvelables, est considéré comme plus propre pour l'environnement, car il dégage moins de gaz carbonique lors de sa production que les carburants d'aviation traditionnels.

Selon des statistiques d'UOP LLC, une filiale de Honeywell International Inc, l'utilisation des biocarburants pourrait contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre de pas moins de 85 % par rapport au niveau libéré par la combustion des combustibles fossiles.

Du fait de plus fortes émissions de gaz à effet de serre par l'industrie de l'aviation, l'Administration de l'Aviation Civile de Chine veut améliorer, d'ici à 2020, l'efficacité énergétique et réduire les émissions de gaz à effet de serre de 22 % par rapport à ce qu'elles étaient en 2005.

La China Petrochemical Corp, ou Sinopec Group, qui contribue pour 73 % de la production de kérosène de la Chine, a annoncé mardi qu'elle avait réussi à produire des biocarburants pour avions dans son usine de produits chimiques de Hangzhou, capitale de la Province du Zhejiang.

La société, qui a commencé la recherche et le développement sur les biocarburants pour l'aviation en 2009, a demandé à l'administration de l'aviation de procéder à un examen de navigabilité des aéronefs. Mais l'administration n'a pas indiqué jusqu'à présent quand une décision sur cette demande sera rendue.
A moins que l'administration de l'aviation ne conclue que les biocarburants pour l'aviation sont sûrs, ils pourraient fort bien ne pas être utilisés pour les vols commerciaux.

La grande rivale de Sinopec, China National Petroleum Corp, le plus important producteur de produits pétroliers du pays, a de son côté livré 15 tonnes de carburant aviation en juin de l'année dernière pour aider Air China Ltd à tester des vols utilisant des biocarburants. Le carburant en question avait été extrait d'une plante toxique, le jatropha, qui est cultivée dans le Sud-Ouest de la Chine.

Air China a fait un vol de démonstration en octobre 2011 en utilisant un carburant constitué pour moitié de produits pétroliers et pour moitié de biocarburant pour l'aviation produit à partir du jatropha. Ce carburant, qui a été utilisé dans un moteur de Boeing 747-400, a été fabriqué par China National Petroleum Corp et UOP de Honeywell.

La China National Petroleum Corp envisage par ailleurs de construire une raffinerie pour produire 60 000 tonnes de ce biocarburant par an d'ici 2014.

Face aux pressions pour économiser l'énergie et réduire les émissions de dioxyde de carbone, l'administration de l'aviation encourage davantage d'entreprises à aider au développement des biocarburants pour l'aviation, a dit M. Li.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 29 février
Principales nouvelles du 29 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes