Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 26.12.2011 15h19
Eleveur du panda géant : gardien du trésor du pays

Le panda géant est considéré comme le "trésor du pays" de la Chine. Pour protéger cet animal précieux, des experts consacrent toute leur énergie. Notre journaliste a visité la Base de Recherche de la Reproduction du Panda géant de Chengdu dans le sud-ouest du pays, découvrant le travail quotidien intéressant mais dur de l'un des gardiens du trésor du pays.

La journée de travail de Yang Kuixing commence par le soin des bébés-pandas de 3 à 4 mois. Parmi eux, actuellement, Ellie est la seule qui peut marcher et courir. Elle aime beaucoup bouger et jouer avec des gens, et elle est donc devenue une petite star pour les visiteurs.

Yang Kuixing doit l'aider à faire du sport tous les jours et également la protéger de blessure.

Selon Yang, c'est le moment le plus intéressant de la journée de travail. Il nous a raconté pourquoi il a choisi ce métier.

Yang Kuixing, éleveur

Base de Recherche de la Reproduction du Panda géant de Chengdu

"Je suis spécialisé en science animale. Au début, j'avais travaillé ici comme stagiaire. Au fur et à mesure, j'ai trouvé qu'il y avait de plus en plus de choses intéressantes pour moi. Donc, je suis resté ici, et aujourd’hui, ça fait douze ans que je travaille ici."

En plus des bébés-pandas, Yang s'occupe également des pandas femelles. Vers midi, Yang apporte leur déjeuner, du bambou frais et du pain spécial.

Après le travail du matin, Yang va prendre son déjeuner à la cantine avec des dizaines d'éleveurs et chercheurs. Yang mange rapidement, il n'a pas le temps de bavarder avec les autres, car c'est le chef de l'équipe et il doit commencer le travail de l'après-midi.

La nourriture pour les pandas est strictement contrôlée. L'après-midi, en plus du bambou, les pandas doivent prendre du pain spécial et des fruits. Comme d'habitude, après avoir entendu l'appel de Yang, ces pandas viennent profiter de leur repas.

Ensuite, Yang commence à nettoyer le champ d'activité en plein air des pandas, y compris le gazon, le fossé et le bassin, et à changer les bambous de la veille.

Selon Yang, il faut changer les bambous tous les jours parce que les pandas ne mangent que du bambous frais. Après le nettoyage, Yang doit préparer du bambou pour la suite. Tous ces bambous sont transportés des régions proches. Avant de les offrir aux pandas, on doit les laver.

Après avoir stocké le bambou, Yang Kuixing peut avoir un bref repos. Il nous mène à son domicile près de la maison des pandas, une chambre d'environ 12 mètres carrés. Il dit qu'un éleveur comme lui ne peut pas rentrer souvent chez lui, même si sa famille habite dans la ville de Chengdu, non loin de la base. C'est que les éleveurs doivent être prêts pour faire face à tous les cas d'urgence, surtout durant l'accouchement des pandas femelles, ils doivent les surveiller 24h sur 24. Ca fait longtemps que Yang n'a pas vu sa fille. Sa femme travaille aussi dans la base au poste de chercheuse. Leur fille leur manque, mais il dit que son travail est important, son amour pour son enfant est aussi partagé par les pandas.

Yang Kuixing, éleveur

Base de Recherche de la Reproduction du Panda géant de Chengdu

"Le problème principal est qu'on ne peut pas bien se reposer la nuit, surtout dans la saison de la reproduction du panda. On ne peut pas rentrer à la maison pendant environ 20 jours. Une fois rentré chez moi, je profite du temps pour communiquer avec ma fille, parce que je lui dois beaucoup de temps. Mais j'aime le panda, je trouve qu'il y a beaucoup à apprendre des pandas. Quand je vois des bébés-pandas en bonne santé de plus de 6 mois courir et s'amuser autour de moi, c'est le moment où je suis le plus heureux. Ils jouent avec moi comme mes propres enfants."

Avec la passion pour le panda géant, les éleveurs comme Yang Kuixing se consacrent à leur travail dur mais important. Grâce à eux, le nombre de panda a considérablement augmenté. Comme des personnes ordinaires, ils ont toujours des peines et des joies à partager.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 janvier
Sélection du Renminribao du 11 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?