Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 08.12.2011 10h51
Conférence de Durban sur le climat: la Chine appelle les pays développés à agir sérieusement

Les pays développés devraient accepter leurs responsabilités historiques, et mettre en place sérieusement les engagements et documents légaux qu'ils ont déjà signés, a déclaré Xie Zhenhua, chef de la délégation chinoise à la conférence de l'ONU sur le changement climatique à Durban, Afrique du Sud, mercredi.

S'exprimant lors du segment de haut niveau de la conférence, M. Xie a déclaré que les missions les plus importantes de la cette conférence comprenaient l'achèvement des négociations de la Feuille de route de Bali, le respect des promesses de réduction des émissions de gaz à effet de serre des nations riches dans la seconde période d'engagement du Protocole de Kyoto ainsi que les objectifs d'émissions comparables des pays développés non partie au Protocole.

"L'action est le meilleur langage", a déclaré M. Xie, indiquant que les pays en voie de développement, qui portent le lourd fardeau du développement et de la réduction de la pauvreté, ont fait de leur mieux pour enrayer le changement climatique.

"Les pays développés doivent accepter leurs responsabilités historiques et les émissions élevés per capita, prendre la tête des réductions importantes d'émissions de gaz à effet de serre, et apporter aux pays en voie de développement les soutiens financiers et techniques", a souligné M. Xie.

Le chef de la délégation chinoise a indiqué que les leaders de tous les pays avaient clairement fait savoir qu'ils voulaient combattre le changement climatique, fixer des objectifs afin d'abaisser les émissions lors de la Conférence sur le climat de Copenhague en 2009, et un consensus sur le financement, l'adaptation, le transfert de technologies et la transparence a été atteint à la Conférence de Cancun en 2010.

"La communauté internationale attend de voir ces promesses et consensus appliqués sérieusement et vigoureusement, et transformés en mécanisme juste, valide et opérationnel", selon M. Xie.

"La route pour un avenir meilleur est sous nos pieds", a affirmé M. Xie, en promettant que la Chine jouera un rôle constructif pour aider l'Afrique du Sud à faire que la conférence de Durban donne des résultats complets et équilibrés.

Plus tôt mercredi, M. Xie avait déclaré lors d'un forum en marge de la conférence que la Chine continuerait d'aider les autres pays en voie de développement à lutter contre le changement climatique, en se concentrant principalement sur le renforcement des capacités, les technologies d'adaptation ainsi que les produits permettant d'économiser l'énergie et l'eau.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le président chinois rencontre les délégués des réunions militaires
Nouvelles principales du 7 décembre
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan
Après Durban, on ne peut s'attendre qu'à avoir plus chaud encore...