Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 04.12.2011 10h08
Des ONG exhortent les Etats-Unis à ne pas bloquer les négociations sur le changement climatique

Seize organisations non-gouvernementales américaines ont exhorté les Etats-Unis à ne pas bloquer les négociations climatiques, dans une lettre adressée à la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, a déclaré jeudi l'organisation Oxfam.

Les 16 organismes, dont Oxfam America et le Fonds américain pour la défense de l'environnement, ont déclaré dans la lettre que les positions américaines vis-à-vis des négociations climatiques et de la création du Fonds vert pour le climat (GCF) risquaient de porter atteinte aux efforts de la communauté internationale en vue d'une coopération mondiale sur les questions climatiques.

Ils ont également appelé la délégation américaine à coopérer avec toutes les parties en présence afin de surmonter leurs désaccords, y compris à propos du GCF, et à travailler à rétablir un climat de confiance d'ici la fin de la conférence.

Le rejet du GCF par Washington a miné un équilibre déjà délicat, mettant fin au consensus qui avait été atteint à la Conférence de Cancun au Mexique, et risque de vouer à l'échec les efforts entrepris pour établir un système viable de gestion du Fonds, ont-ils ajouté.

La création du GCF a été décidée durant la 16ème Conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur le Changement climatique (COP16) à Cancun l'année dernière. Le GCF exige que les pays développés fournissent 100 milliards de dollars aux pays moins développés d'ici 2020 pour les aider à réduire leurs émissions de carbone et à s'adapter au changement climatique.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le Premier ministre chinois s'engage à redoubler d'efforts pour venir en aide aux porteurs du sida
Nouvelles principales du 2 décembre
Ce ne serait pas seulement le vaincu qui « paierait un prix cher » pour la guerre
L'immolation par le feu vue de la règle fondamentale du bouddhisme
La France désire être le « sonnailler » quant à l'ingérence dans la situation en Syrie