Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 01.12.2011 16h30
Les fermes éoliennes construisent un futur vert

Misant sur son large potentiel d'énergie éolienne, la Chine tire profit de ses conditions climatiques, afin de produire de l'énergie renouvelable. Notre reporter Zhang Nini analyse comment la compagnie de fermes éoliennes Guanting, de Beijing, transforme la puissance invisible du vent en atout écologique de demain.

Les éoliennes commencent à sortir de terre de la société de fermes éoliennes Guanting.

Ces générateurs portent les espoirs de la ville pour un futur vert.

La compagnie pékinoise d'énergie renouvelable Jingneng tire le meilleur des plaines balayées par le vent.

Lin Zili a travaillé ici dès la mise en construction des éoliennes. Dans la salle principale de contrôle, il est à son poste de surveillance pour une période de 12 heures journalières.

Lin Zili

Energie éolienne guanting Beijing

"La salle de contrôle est un peu le coeur de la ferme. Chacun des générateurs est connecté à un transformateur qui transforme le voltage de 690V à 35KV. L'électricité est ensuite transmise des circuits fermés au réseau électrique de la sous-station, pour être délivrée à Pékin."

L'énergie verte aide à réduire les émissions annuelles de dioxyde de carbone de 300 000 tonnes et permet de préserver 150 000 tonnes de charbon chaque année.

La ferme se nourrit du vent, mais les conditions climatiques peuvent poser problèmes. Le sable apporté par le vent, reste une source d'érosion pour les turbines. La maintenance implique donc certaines difficultés.

Se hissant sur la plate-forme haute de 7 mètres, Liu Xulong fait partie du programme de maintenance. Il s'assure que l'ensemble des cables soient connectés au bon endroit, que les vis soient bien serrées et que les statistiques soient normales.

Liu Xulong

Energie éolienne guanting Beijing

"Certains composants ont pu être brûlé pendant l'opération. Quelques vis ont pu se déserrer en cas de gros vents. Cet examen a pour but de réduire le danger au minimum"

Avec un immense territoire, et un littoral étendu, la Chine dispose de ressources éoliennes exceptionnelles. D'après l'association des industries pour l'énergie renouvelable chinoise, la puissance du vent correspondait à 42 gigawatts à la fin de l'année 2010, soit 62 pourcent de plus que l'année précédente. Des risques potentiels subsistent. De plus en plus de gigawatts sont nécessaires, il est donc de plus en plus difficile d'obtenir de l'énergie des plaines balayées par le vent qui sont également des zones habitées. Dans certains endroits comme le Xinjiang et la Mongolie Intérieure, le réseau électrique est insuffisant et ne permet pas le déplacement de l'électricité vers des marchés plus importants.

Tang Xiao, directeur adjoint

Energie éolienne guanting Beijing

"Les endroits à hautes ressources éoliennes sont bien souvent froids. Il est donc nécessaire de chauffer les centrales électriques, ce qui réduit une portion de l'énergie éolienne. La plupart des installations électriques prend de l'âge ou est en surcharge, avec des capacités de transmission limitées."

Heureusement, la ferme éolienne Guanting n'a pour le moment pas ce genre d'inquiétudes. Aucun de ces 300 millions kwh d'électricité, correspondant à une petite partie des 75 milliards de kwh de consommation électrique à Pékin, ne sera gaspillé. La Chine prend son élan pour un futur vert.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un haut responsable du PCC souligne l'importance de la discipline dans la nomination des officiels
Nouvelles principales du 1er décembre
Ce ne serait pas seulement le vaincu qui « paierait un prix cher » pour la guerre
L'immolation par le feu vue de la règle fondamentale du bouddhisme
La France désire être le « sonnailler » quant à l'ingérence dans la situation en Syrie