Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 29.11.2011 11h09
Beijing poursuit le plan ambitieux de taxis électriques

La municipalité de Beijing va ajouter l'année prochaine 100 nouveaux taxis électriques aux 50 déjà existant. Une première opération pilote avait été lancée en mars dernier en banlieue lointaine de la capitale.

Wang Lijun est chauffeur de taxi dans le comté de Yanqing à Beijing. Il est l'un des 50 chauffeurs à être équipés d'une voiture électrique. Le programme, le plus important dans le nord de la Chine, a été lancé en mars dernier.

Wang Lijun, chauffeur de taxi

Programme de taxi électrique du comté de Yanqing

Cela fait un an et demi que je conduis un taxi électrique, c'est plaisant. Le véhicule est en fait plus facile à utiliser que les voitures normales parce que nous n’avons pas à changer de vitesses pendant que nous conduisons."

Le véhicule fabriqué par Foton fonctionne à l'électricité et non à l'essence. Il y a donc moins d'émissions de gaz et il n'y a pas non plus de pot d'échappement. Pour attirer plus de passagers, les prix commencent à 5 yuans, la moitié du prix habituel.

Passager

"Le taxi électrique est moins cher. C'est plus tranquille et plus confortable que les taxis normaux. Ils respectent davantage l'environnement."

Le nombre de taxis électriques à Yanqing devrait passer à 150 d'ici mai prochain. D'ores et déjà, de nouveaux programmes sont prévus dans d'autres comtés à Beijing. Par ailleurs, une série de mesures ont été instaurées afin d'attirer les consommateurs vers ce marché en pleine expansion. A Beijing, les propriétaires de voitures électriques ne sont pas soumis aux restrictions actuelles et peuvent obtenir une plaque d'immatriculation immédiatement. Cerise sur le gateau: une subvention leur est versée de la part du gouvernement central.

Zhao Jingguang, Secrétaire du Parti

Foton

"Le gouvernement soutient beaucoup les véhicules fonctionnant avec de nouvelles énergies, via des subventions et d'autres mesures visant à stimuler la consommation. L'industrie est encore à ses prémices, et donc le soutien est important et va continuer."

Cependant, il y a encore des défis à surmonter avant que les voitures électriques ne connaissent un véritable succès populaire. Car la technologie n'est pas encore totalement mâture. Par exemple, il faut 8 heures pour qu'une voiture de Foton soit chargée à plein et alors elle ne peut que circuler pendant 150 kms. En hiver, l'autonomie est même plus courte du fait des basses températures.

Li Nan

Comté de Yanqing

"..."

Actuellement, il n'y a qu'une station de rechargement à Yanqing. Donc les taxis électriques n'opèrent que dans une toute petite zone. Bien que des grandes villes comme Beijing, Shanghai et Shenzhen ont toutes des plans ambitieux pour construire d'autres stations de rechargement, il faut que le secteur continue de se développer, et ce nationalement, si l'on veut que les véhicules électriques ne supplantent un jour les véhicules traditionnels.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Environ un million de Chinois participent au concours de la fonction publique
Nouvelles principales du 28 novembre
La France désire être le « sonnailler » quant à l'ingérence dans la situation en Syrie
Pour faire entrer l'Afrique dans le futur...
Routes chinoises : à quand la fin du massacre ?