Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 13.11.2011 09h27
Un rapport conseille aux compagnies aériennes chinoises de s'opposer ensemble au projet de l'UE sur les émissions de CO2

Un nouveau rapport conseille aux compagnies aériennes chinoises de former une coalition et de lancer un procès contre un projet de l'Union européenne selon lequel les compagnies aériennes mondiales devront acheter des permis d'émissions de carbone.

La Chine doit lancer des procédures juridiques contre ce plan le plus tôt possible et prendre des actions en réunissant les soumissions des compagnies aériennes et entreprises du secteur dans le cadre de cette plainte, indique un rapport publié vendredi par la Maison d'édition des sciences sociales relevant de l'Académie des sciences sociales de Chine.

Le plan de l'UE demande à toutes les compagnies aériennes opérant des vols décollant ou atterrissant sur le sol européen d'acheter à partir de janvier 2012 des droits d'émissions de carbone. Chaque compagnie se verra allouer un certain quota d'émissions de CO2 sur la base de sa moyenne annuelle d'émissions entre 2004 et 2006. 85% des certificats d'émissions leur seront accordés gratuitement, et 15% seront mis aux enchères. Les compagnies qui ne se mettront pas en conformité seront sanctionnées par de très lourdes amendes.

Le plan européen est contesté par les compagnies aériennes américaines à la Cour européenne de justice pour violation du droit international.

Ce rapport fait suite aux commentaires d'un responsable du régulateur chinois de l'aviation montrant son soutien à une résolution adoptée par le Conseil de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI). Cette résolution s'oppose au plan européen obligeant les compagnies aériennes à participer à son système d'échange de quotas d'émissions (ETS).

L'Association du transport aérien de Chine (China Air Transport Association, CATA) rejoindra des grandes compagnies aériennes chinoises pour lancer un procès contre l'UE à cet égard, a révélé le secrétaire général adjoint de la CATA, Chai Haibao, cité par l'hebdomadaire China Economic Weekly.

Outre son ambition d'augmenter la compétitivité de ses propres compagnies aériennes, l'UE a encore d'autres intérêts derrière ce plan, estime le rapport intitulé "Livre vert sur le changement climatique : rapport annuel sur les actions pour faire face au changement climatique (2011)".

Le rapport propose également à l'industrie de l'aviation chinoise de se développer d'une manière plus durable à travers la recherche et l'utilisation de biocarburants, l'amélioration de l'efficacité des moteurs d'avion et un meilleur arrangement des lignes aériennes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le président chinois rencontre des représentants d'entreprises américains
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?
De la Chine à l'Europe, ou d'un 11 novembre à l'autre
Qui peut sauver l'Europe ?