Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 13.11.2011 09h27
La Chine réfléchit à l'exemption de restrictions pour l'immatriculation des véhicules à énergies nouvelles

La Chine pourrait lever les restrictions sur la délivrance de nouvelles plaques d'immatriculation pour les acheteurs de véhicules à énergies nouvelles. Cette décision vise à augmenter le nombre de véhicules écologiques sur les routes du pays.

Selon un communiqué conjointement publié vendredi par le ministère des Sciences et de la Technologie, le ministère des Finances, le ministère de l'Industrie et de Technologies de l'Information et la Commission nationale pour la réforme et le développement, les véhicules à énergies nouvelles seront exemptés des restrictions à l'acquisition d'une plaque d'immatriculation et à la circulation adoptées dans certaines grandes villes.

Dans le cadre d'un projet pilote, 25 villes chinoises, dont Beijing, Shanghai, Dalian et Guangzhou, ont été exhortées à encourager l'achat et l'utilisation de véhicules écologiques.

Ces villes pilotes élaboreront des projets d'infrastructures pour mettre en place des bornes de recharge électrique dans les parkings.

Fin 2011, la State Grid (le plus grand fournisseur d'électricité en Chine) construira 75 stations de recharge et plus de 6 000 bornes. Le nombre de stations devrait atteindre 400 en 2016 et 10 000 en 2020.

Les véhicules à énergies nouvelles sont une perspective prometteuse pour ériger une société à faibles émissions de carbone. Ils occupent également une place de choix dans le 12e Plan quinquennal de la Chine et attirent nombre de regards dans le marasme actuel de l'économie mondiale.

La Conférence des véhicules à énergies nouvelles 2011 se tiendra les 21 et 22 décembre à Beijing, ont annoncé vendredi les organisateurs.

La Chine élabore des mesures politiques, financières et technologiques dans la recherche et le développement de véhicules à énergies nouvelles, et le pays possède le potentiel pour devenir le plus grand marché au monde de ces véhicules, selon les organisateurs.

Cependant, le pays a un énorme besoin en professionnels talentueux dans ce secteur, a indiqué Chen Qingquan, professeur à l'Académie d'ingénierie de Chine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le président chinois rencontre des représentants d'entreprises américains
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?
De la Chine à l'Europe, ou d'un 11 novembre à l'autre
Qui peut sauver l'Europe ?