Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 01.11.2011 07h27
La qualité de l'air souffre du smog
Une passante devant le Nid d'oiseau, le stade principal des Jeux olympiques 2008, dans un brouillard épais dimanche 30 octobre. Crédits photo : Wang Jing/China Daily

Dimanche, le bureau météorologique de la capitale a lancé sa première alerte au brouillard épais de l'hiver, tandis que la faible visibilité a forcé la fermeture de six autoroutes et causé des retards et annulations pour plus de 200 vols vers ou au départ de Beijing.

Mais en dépit de l'appellation « alerte au brouillard », Ma Jun, directeur de l'Institut des affaires publiques et environnementales, estime que les brumes qui ont recouvert Beijing correspondent à du « smog ».

Le brouillard résulte de la liquéfaction de vapeur dans l'air, qui devrait être de couleur transparente, alors que la brume dont nous souffrons est du smog, un mélange de polluants et de brouillard », explique-t-il.

Lu Bin, un employé de CITIC Trust qui s'était rendu à l'aéroport pour prendre un vol à destination de Kunming, a déclaré au China Daily avoir acheté des masques au supermarché, « afin de se protéger contre la forte pollution ».

« Les jours brumeux n'étaient pas si fréquents dans le passé, et le ciel n'était pas si sombre », affirme ce natif de Beijing.

Selon l'Index de pollution atmosphérique publié par le ministère de la Protection environnementale, qui mesure la qualité de l'air dans 120 villes et municipalités, la capitale arrivait en tête des villes les plus polluées du pays dimanche dernier.

S. Ming Sung, représentant en chef pour l'Asie-Pacifique de Clean Air Task Force, une organisation américaine à but non lucratif qui œuvre pour la réduction de la pollution atmosphérique, a déclaré au China Daily que le début de la période de chauffage des bâtiments et le grand nombre de véhicules sur les routes ont contribué à la formation du smog épais.

De nombreux résidents de la ville sont préoccupés par ce phénomène. Xu Ning, mère pékinoise d'un petit garçon de trois ans, explique qu'elle a annulé la leçon de natation de son fils « en raison du smog ».

Les personnes atteintes de maladies respiratoires, les enfants et les personnes âgées devraient éviter de sortir durant les jours de smog, prévient Pan Xiaochuan, professeur à l'École de Santé publique de l'Université de Pékin.

Beijing n'est pas la seule victime du brouillard : le centre météorologique de Chine a lancé dimanche une alerte au brouillard épais dans la municipalité de Tianjin et les provinces du Hebei, Henan, Shandong, Anhui et Jiangsu. L'alerte était accompagnée d'un avertissement que certains lieux pourraient avoir une visibilité de 200 mètres seulement et d'un conseil aux gens se trouvant dans les régions recouvertes de brouillard d'annuler leurs activités extérieures en raison de la mauvaise qualité de l'air.

Cependant, le centre affirme que des chutes de neige et des précipitations prévues dans le courant de la semaine mettront un terme aux jours brumeux.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Liu Yunshan s'engage à développer la coopération amicale avec le Parti communiste français
Nouvelles principales du 8 décembre
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan