Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 01.09.2011 16h53
Les sous-traitants d'Apple accusés de pollution
Un Apple store à Shanghai le 30 août 2011.

Un groupe d'organisations de protection environnementale ont conjointement publié mercredi un second rapport qui accuse 27 sous-traitants d'Apple de pollution, selon un reportage de 21cbh.com.

Le département des relations publiques d'Apple a décliné tout commentaire mardi. Le premier rapport est sorti le 20 janvier, mais l'entreprise a préféré garder le silence sur le sujet.

Le producteur des écrans tactiles de l'iPhone 4, Suzhou United Win (China) Technology Ltd, a empoisonné plusieurs employés en utilisant de l'hexane plutôt que de l'alcool pour nettoyer les écrans.

L'un des principaux fournisseurs d'Apple, Meico Electrics (Wuhan) Co Ltd, a été intimé par le Bureau de protection environnementale de Wuhan, dans la province du Hubei, de cesser de rejeter des déchets toxiques dans les lacs en 2009, selon un reportage de nbd.com.cn.

La Chine dénonce 10 000 groupes dans les industries utilisant des poisons

La Chine a montré du doigt plus de 10 000 ateliers et groupes commerciaux industriels pour leur utilisation de matières toxiques et de poussières l'an dernier, dans le but de lutter contre les maladies du travail, selon le ministère de la Santé.

Le groupe Zijin condamné à une amende de 3,2 millions d'euros pour le déversement toxique dans le Fujian

Le groupe minier Zijin, l'un des plus grands producteurs d'or de la Chine, a été condamné à une amende de 30 millions de yuans (3,2 millions d'euros) par un tribunal de la province du Fujian pour un déversement toxique l'an dernier qui avait provoqué une grave pollution.

Un grand groupe pharmaceutique chinois puni pour pollution

Le Bureau de protection environnementale de la province septentrionale du Heilongjiang a ordonné au Groupe pharmaceutique de Harbin, l'un des plus grands producteurs de médicaments de Chine, à payer une amende de 1,23 million de yuans (134 000 euros) pour avoir utilisé des équipements et rejeté des gaz d'échappement au-delà des normes environnementales, ainsi que pour avoir stocké et incinéré des déchets toxiques de manière illégale, a annoncé le 11 août le directeur du bureau, Chi Xiaode.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Où va la confiance des Chinois ?
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient
Le dilemme du développement du Japon