Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 01.09.2011 15h04
Chine : les autorités maritimes commencent une inspection pour vérifier les conclusions de ConocoPhillips China

Les autorités maritimes chinoises ont commencé jeudi une inspection du site pour vérifier l'affirmation de ConocoPhillips China (COPC), selon laquelle la compagnie a colmaté les fuites de pétrole dans la baie de Bohai.

La COPC, une filiale du géant pétrolier américain ConocoPhillips, a indiqué mercredi qu'elle avait colmaté les fuites avant le 31 août, date limite fixée par l'Administration océanique d'Etat (AOE).

La COPC a indiqué avoir soumis un rapport à l'AOE, stipulant que la compagnie avait répondu aux exigences de l'AOE concernant le colmatage des fuites et l'élimination des risques de nouvelles fuites.

L'AOE a confirmé mercredi à l'agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle) avoir reçu le rapport, et précisé qu'une inspection du site et une évaluation par des experts étaient nécessaires pour vérifier les conclusions de la compagnie.

Jeudi matin, des vents violents et des vagues hautes de cinq à six mètres sur le site de la fuite de pétrole dans le champ pétrolifère Penglai 19-3 ont forcé les bateaux chargés du nettoyage ainsi que les navires des autorités maritimes de la Chine qui supervisent le travail de nettoyage à quitter la zone et à rentrer au port.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Libye : la Chine proclame son soutien aux Nations-Unies
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient
Le dilemme du développement du Japon