Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 11.08.2011 16h54
Les autorités maritimes chinoises demandent à la ConocoPhillips China de s'excuser pour son traitement plongé des fuites de pétrole

Les autorités maritimes chinoises ont demandé à la ConocoPhillips China (COPC) de s'excuser auprès du public pour sa mauvaise gestion des fuites de pétrole sur deux de ses plate-formes dans la baie de Bohai, dans le nord-est de la Chine.

La branche de l'Administration océanique d'Etat de la mer de Chine septentrionale a appelé mercredi la COPC à s'expliquer sur les raisons de son échec à nettoyer, en temps opportun, le mélange de boue et pétrole présent dans les fonds marins et à s'excuser.

La branche a également demandé à l'entreprise de lui soumettre un rapport d'évaluation complet concernant ses opérations de nettoyage.

L'entreprise a dépassé la date fixée pour récupérer le pétrole qui avait fui de la plate-forme C du champ pétrolifère Penglai19-3 dimanche, avec la découverte par des ouvriers de nouvelles nappes lors des opérations de nettoyage.

La COPC avait signalé ces deux fuites de pétrole aux autorités en juin. Des marées noires se sont répandues sur les plages des provinces du Hebei (nord) et du Liaoning (nord-est), provoquant des pertes économiques pour les industries du tourisme et de l'aquaculture.

Les opérations de forage sur le champ pétrolifère sont effectuées conjointement par la ConocoPhillips China et la China National Offshore Oil Corporation (CNOOC), le plus grand producteur de pétrole offshore du pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine s'engage à augmenter son assistance au Mozambique
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)